Manifestation : 1 mai de Lutte !

01.05 2017 /
11h30 Carré de Moscou. Rue de Moscou, 1060 Bruxelles
-959.jpg

-959.jpg

Mani­fes­ta­tion : 1 mai de Lutte !

lun­di 1 mai à 11:30 — 13:00

Car­ré de Mos­cou

rue de Mos­cou, 1060 Bruxelles

Par­tout dans le monde les exploi­té-e‑s se sou­lèvent et tentent de résis­ter à la pré­ca­ri­sa­tion de leurs vies. Mais ces luttes sociales menées au niveau natio­nal sont défaites par des réformes qui répondent aux exi­gences des ins­ti­tu­tions inter­na­tio­nales (Union Euro­péenne, Trai­té de Lis­bonne, OMC, etc.), des états et des entre­prises.

Mal­gré ces réformes et des ten­ta­tives de gou­ver­nances mon­diales (G20, etc.), les gou­ver­ne­ments et les patrons se sont mon­trés inca­pables d’endiguer la crise du sys­tème capi­ta­liste. Au contraire, le bateau capi­ta­lisme prend l’eau de toute part, et face à la concur­rence inter­na­tio­nale la bour­geoi­sie occi­den­tale semble de plus en plus encline à res­sor­tir de son cha­peau les vieilles recettes natio­na­listes, et auto­ri­taires à l’image du Brexit (obte­nu sur le thème de la « reprise de contrôle » des poli­tiques migra­toires), de la récente élec­tion de Donald Trump aux USA et de l’ombre de Marine Le Pen pla­nant sur les pro­chaines pré­si­den­tielles fran­çaises.

Par­tout, ces élites poli­tiques pré­tendent que le sau­ve­tage de l’économie devra se faire par l’approfondissement de la pré­ca­ri­té et par le ren­for­ce­ment des oppres­sions racistes et sexistes qui per­mettent d’exploiter tou­jours plus les femmes, les raci­sé-e‑s et les sans-papiers.

Plus que jamais il faut construire la conver­gence des luttes entre les tra­vailleurs-euses, les pré­caires, les femmes et les raci­sé-e‑s. Plus que jamais la lutte contre le capi­ta­lisme, l’extrême droite et le natio­na­lisme devient une néces­si­té. Plus que jamais la résis­tance se soit d’être inter­na­tio­nale !

C’est dans cette optique que le Col­lec­tif NoG20 Bel­gique appelle à un Pre­mier Mai de Lutte anti­ca­pi­ta­liste, inter­na­tio­na­liste, anti­fas­ciste et anti-impé­ria­liste.

Le Pre­mier Mai doit être une jour­née de lutte et non de célé­bra­tion, car si nous n’agissons pas, bien­tôt il n’y aura plus rien à fêter !

Face au capi­ta­lisme glo­ba­li­sé, la lutte sociale doit conver­ger au niveau inter­na­tio­nal.

Inter­na­tio­na­li­sons la lutte et la soli­da­ri­té !

Toutes et tous dans la rue ce 1 mai à 11H30 Au Car­ré de Mos­cou (Square Jan­son) à Saint-Gilles !

Pre­miers signa­taires :

NoG20_BE

Action Auto­nome Liège

Col­lec­tif Alter­na­tive Liber­taire Bruxelles

Secours Rouge

L’u­nion des femmes socia­listes- Bel­gique /SKB Bel­çi­ka

Leu­ven Anar­chis­tische Groep

Jeu­nesses Liber­taires Bel­gique

sur fb