Manifestation contre le projet Hydroaysen en Patagonie

21.05 2011 /
12h Marches de La Bourse – Bruxelles

Journée Internationale contre Hydroaysen ( 20 mai partout en Europe)

Mani­fes­ta­tion

En Bel­gique : Same­di 21 mai de 12:00 — 15:00.

Marches de La Bourse – Bruxelles

Lire la lettre ouverte de Luis Sepul­ve­da http://www.zintv.org/spip.php?article496


Un article de France 24.com

La Pata­go­nie bien­tôt défi­gu­rée par des bar­rages hydro-élec­triques

Terre des amou­reux de la nature, la Pata­go­nie chi­lienne pour­rait bien­tôt accueillir, au milieu de ses mon­tagnes ennei­gées, cinq bar­rages hydro-élec­triques. Devant le dan­ger envi­ron­ne­men­tal que ces ins­tal­la­tions repré­sentent, les éco­lo­gistes se mobi­lisent et entraînent dans leur sillage des mil­liers de Chi­liens prêts à en découdre avec les auto­ri­tés.

Après trois années de pro­cé­dure, le pro­jet de construc­tion de cinq bar­rages hydro-élec­triques, bap­ti­sé HydroAy­sen, a fina­le­ment été approu­vé le 9 mai par la com­mis­sion d’é­va­lua­tion envi­ron­ne­men­tale d’Aisén, région du sud du pays où seront enga­gés ces tra­vaux gigan­tesques. Les bar­rages seront construits dans deux val­lées aujourd’hui sau­vages.

À l’annonce de cette déci­sion, des mil­liers de Chi­liens sont des­cen­dus dans les rues de Val­pa­raí­so, La Sere­na, Temu­co ou Val­di­via pour pro­tes­ter contre cette déci­sion admi­nis­tra­tive. Le len­de­main, les asso­cia­tions éco­lo­gistes annon­çaient des mani­fes­ta­tions quo­ti­diennes pour faire pres­sion sur le gouvernement.Et la contes­ta­tion est aus­si sur Inter­net puisque, le 11 mai, le site du pro­jet HydroAy­sen a fait l’objet d’une cyber-attaque. Les éco­lo­gistes pré­voient enfin de mul­ti­plier les recours devant un conseil ad hoc de ministres, ou en jus­tice, pour empê­cher le début des tra­vaux, pré­vu en 2014.

Le pro­jet HydroAy­sen, dont le coût s’élève à 2,2 mil­liards d’eu­ros, com­prend l’i­non­da­tion de 5 900 hec­tares de terres vierges en Pata­go­nie, une des plus grandes réserves natu­relles du monde. L’objectif est de répondre aux besoins éner­gé­tiques du très puis­sant sec­teur minier chi­lien. Le pro­jet devrait pro­duire 2 750 méga­watts, ce qui aug­men­te­rait de 20% la capa­ci­té élec­trique du Chi­li.

À same­di!! Dites non à HidroAy­sén !

Convo­ca : Los Chi­le­nos en Bél­gi­ca le deci­mos No a Hydroay­sen / Comi­té de Soli­da­ri­té avec le peuple Mapuche. COMABE.

— 
COMITÉ DE SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE MAPUCHE