Manifestation nationale : Pas d’avions de chasse

24.04 2016 /
14h Gare Centrale - 1000 Bruxelles
-5.jpg

-5.jpg

Mani­fes­ta­tion natio­nale : Pas d’avions de chasse

dimanche 24 avril 2016 à 14h Gare Cen­trale — 1000 Bruxelles

La pla­te­forme Pas d’avions de chasse conti­nue sa mobi­li­sa­tion contre l’achat de 40 nou­veaux avions de chasse (6 mil­liards d’euros) et vous invite à mon­trer votre désac­cord à le 24 avril !

La pla­te­forme Pas d’avions de chasse invite tous les citoyens belges à venir mani­fes­ter contre cette dépense incon­si­dé­rée que notre gou­ver­ne­ment s’apprête à faire le 24 avril à 14h.

Pour­quoi venir mani­fes­ter ?

Les mis­sions mili­taires n’amènent ni la paix ni la sta­bi­li­té

Les inter­ven­tions mili­taires dans les dif­fé­rentes par­ties du monde n’ont pas entraî­né davan­tage de paix ou de sta­bi­li­sa­tion. Au contraire. Les situa­tions en Afgha­nis­tan ou en Libye en sont des exemples alar­mants. Consta­tant que la recette mili­taire ne marche pas, il est urgent d’apporter un autre regard sur les poli­tiques de ges­tion des conflits et de main­tien de la paix. Si l’objectif de cet achat est réel­le­ment de contri­buer à la paix et à la sta­bi­li­té, de nou­veaux avions de chasse seraient le plus mau­vais inves­tis­se­ment pos­sible, par­ti­cu­liè­re­ment quand on sait que ces avions pro­lon­ge­ront la capa­ci­té nucléaire des F16.

Les Belges ne veulent pas de nou­veaux avions de chasse

Il n’y a aucun sou­tien de la socié­té belge pour l’investissement de mil­liards d’euros dans l’achat de chas­seurs-bom­bar­diers. D’après une enquête de l’Université d’Anvers, seule­ment 25% des Belges y sont favo­rables. C’est un mes­sage clair en direc­tion du futur gou­ver­ne­ment. Le mou­ve­ment de la paix vous pro­pose de ren­for­cer ce mes­sage en appor­tant votre sou­tien.

L’État belge n’a pas 6 mil­liards d’euros à dépen­ser

L’achat de nou­veaux chas­seurs-bom­bar­diers coû­te­ra faci­le­ment 6 mil­liards d’euros. Un mon­tant non dis­po­nible ! La crise éco­no­mique et finan­cière oblige cha­cun d’entre nous à modé­rer ses dépenses. L’État belge éga­le­ment, qui a déjà annon­cé de nou­velles poli­tiques d’austérité (la Banque natio­nale demande 14 mil­liards d’économie d’ici à 2017). Notre gou­ver­ne­ment se doit de tra­vailler à une poli­tique durable en matière éco­no­mique, cli­ma­tique, envi­ron­ne­men­tale, de soins de san­té et de sécu­ri­té sociale.

Un débat public et démo­cra­tique

La ques­tion de l’achat de nou­veaux avions de com­bat com­mande l’organisation d’un débat ouvert et démo­cra­tique por­tant tant sur le rôle et l’avenir de l’armée belge que sur l’identification des inves­tis­se­ments prio­ri­taires en vue d’assurer un monde dura­ble­ment en paix et plus sûr. L’avis de la popu­la­tion et d’experts de tous les hori­zons doit incon­tes­ta­ble­ment être deman­dé et écou­té !

N’oubliez pas de signer et dif­fu­ser la péti­tion :

http://www.pasdavionsdechasse.be/fr/pas-davions-de-chasse-signez-la-pétition