Manifestation nationale : pas touche aux 38h !

24.05 2016 /
11h30 Gare du nord - 1210 Bruxelles

Manifestation nationale en front commun syndical et associatif élargi

LE 24 MAI 2016 – BRUXELLES – 11H30 GARE DU NORD

Le risque zéro n’existe pas dans la traversée de la vie ! Les choix poli­tiques offrent plus ou moins d’opportunités aux uns et aux autres ; les choix poli­tiques ins­crits dans un capi­ta­lisme débridé depuis plus de 30 ans offrent net­te­ment plus de res­sources à cer­tains qu’à d’autres ; les gens de peu sont écrasés sans ver­gogne, sont criminalisés sur base de législations inadaptées ou défaillantes ou volon­tai­re­ment excluantes organisées par l’Etat ; les enri­chis stockent scan­da­leu­se­ment en toute quiétude et sous pro­tec­tion… ENRICHISSEMENT ET APPAUVRISSEMENT SONT 2 FACES DE LA MEME MEDAILLE !

Le seul com­bat juste, dans une société col­lec­tive et soli­daire qui reconnaît que le risque zéro n’existe pas, et donc que le prendre en considération fait par­tie du vivre ensemble et du bien com­mun c’est :

- UN REVENU D’ABORD, un reve­nu qui per­met d’a­bor­der la vie avec un mini­mum de sérénité, « incon­di­tion­nel » qu’il soit perçu via le chômage, l’aide sociale, la mala­die-inva­li­dité, la pen­sion… et tant qu’il ne peut être perçu en toute auto­no­mie dans le cadre d’un tra­vail décent,

- UN LOGEMENT D’ABORD pour chaque per­sonne ou ménage… payable et cor­rect.

Lorsque ces 2 “interdépendances” sont rencontrées, ensuite, il est pos­sible de par­ler d’ac­com­pa­gne­ment, de pro­jet de vie… dans un esprit serein et dis­po­nible à autre chose qu’à la seule stres­sante et usante ges­tion matérielle du quo­ti­dien.

Et dans ce par­cours d’ac­com­pa­gne­ment, il fau­dra abor­der la ques­tion DU TRAVAIL ! Un tra­vail décent, adapté, par­tagé, choi­si, accepté, avec un reve­nu cor­rect qui offre plus que la sur­vie à toutes et tous ! Là, tout com­mence par une ®évolution sociétale plutôt que par la culpa­bi­li­sa­tion, la sanc­tion des per­sonnes sans tra­vail. C’est le marché de l’emploi qui crée les tra­vailleurs excédentaires deve­nant des tra­vailleurs sans emploi, qui réduit les salaires et aug­mente les action­naires, qui dérégule au point de vou­loir employer des “machines humaines” plutôt que des humains en acti­vité, qui presse comme un citron puis jette, qui refuse la différence et ne prend comme critère de pro­fes­sion­na­li­sa­tion que la tech­no­cra­ti­sa­tion de la société et sa per­for­mance concur­ren­tielle. C’est bien un marché que celui de l’emploi… un marché de femmes et d’hommes avec et sans tra­vail ! Ce que nous vou­lons, c’est une ORGANISATION DU TRAVAIL pour, par et avec toutes et tous.

C’est pour­quoi nous sommes contre le PIIS (pro­jet indi­vi­dua­lisé d’intégration sociale dans les CPAS), contre le ser­vice com­mu­nau­taire et le volon­ta­riat obli­ga­toire qui seraient imposés aux allo­ca­taires sociaux et aux chômeurs, contre toutes formes d’exclusions/expulsions de l’ensemble de la sécurité sociale et des droits sociaux des CPAS !

C’est pour­quoi nous sommes contre toutes les agres­sions de l’Etat envers les chômeurs, les allo­ca­taires sociaux, les per­sonnes en maladie-invalidités, les per­sonnes en détention, les femmes, les jeunes/étudiants, les per­sonnes sans-abris/­sans loge­ment, les per­sonnes d’origine étrangère, les per­sonnes qui assument une mala­die men­tale ou un han­di­cap, les familles dans leurs fonc­tions paren­tales, les tra­vailleurs-euses à temps par­tiels, les tra­vailleurs-euses en général !

C’est pour­quoi nous sommes contre le démantèlement de la jus­tice, de l’accès aux soins de santé, de l’accès à la sécurité sociale, de l’accès à l’aide sociale !
NOUS EXIGEONS UN ETAT QUI CONSIDERE LA VIE DE CHACUN COMME D’IMPORTANCE EGALE, LE VIVRE ENSEMBLE COMME D’IMPORTANCE MAJEURE !
UN REVENU D’ABORD… UN LOGEMENT D’ABORD…, UN ACCOMPAGNEMENT ET PROJET DE VIE SONT ENSUITE ENVISAGEABLES !

ORGANISATION PRATIQUE

Des départs col­lec­tifs sont organisés à par­tir des gares de Namur, Liège, Ver­viers, Char­le­roi et Mar­loie.

!!!!! Afin de confir­mer le nombre de billets de train nécessaires, pou­vez- vous nous confir­mer votre présence et votre gare de départ pour le 23 mai à midi au plus tard !!!!!

Namur : RDV à 10h Voie 9 (départ du train à 10h14 – arrivée à Bxl à 11h17) Char­le­roi : RDV à 10h10 Voie 2 (départ du train à 10h24 – arrivée à Bxl à 11h28) Mar­loie : RDV à 9h15 Voie 3 (départ du train à 9h33 – arrivée à Bxl à 11h17) Ver­viers : RDV à 9h45 Voie 2 (départ du train à 10h – arrivée à Bxl à 11h19) Liège : RDV à 10h15 Voie 6 (départ du train à 10h30 – arrivée à Bxl à 11h19)

A Bruxelles : RDV entre 11h15 et 11h30 à l’extérieur à droite en bas des grands esca­liers de la sor­tie cen­trale, devant chez Exki. Des pan­neaux du RWLP seront bran­dis par ceux qui vous accueillent sur place.

Vous nous accom­pa­gnez ? Contac­tez le bureau du RWLP INSCRIPTION par e‑mail bureau@rwlp.be ou par téléphone : 081 31 21 17

Nous pren­drons une petite col­la­tion dans nos bagages… et bien sûr des slo­gans qui en diront long sur nos posi­tions ! Qu’on se le dise !

Plus d’infos :

- http://www.fgtb.be/web/guest/news-fr/- /article/4642721/;jsessionid=fsDcyTZLRqqwD30wra1Ole6&p_l_id=10624 ‑https://www.csc-en-ligne.be/csc-en-ligne/Actualite/nouvelles-2016/la- coupe-est-pleine.html

- http://www.cgslb.be/fr — http://rwlp.be/

Lors de la der­nière mani­fes­ta­tion natio­nale, le 7 octobre 2015, les syn­di­cats avaient mobi­li­sé 100.000 per­sonnes.