Manifestation pour la justice migratoire !

12.01 2019 /
14h-18h Gare de Bruxelles-Nord
justice_migratoire.jpg

justice_migratoire.jpg

Stop aux poli­tiques anti-migra­toires, stop au racisme !

Les poli­tiques anti-migra­toires du gou­ver­ne­ment Michel-Jam­bon-Fran­cken sont meur­trières jusque sur nos routes et le res­te­ront même avec un autre gou­ver­ne­ment si nous ne fai­sons rien. En mai der­nier, presque 20 ans après l’assassinat de Semi­ra Ada­mu, la petite Maw­da (2 ans) était tuée par des tirs poli­ciers alors qu’elle et sa famille fuyaient pour trou­ver un ave­nir meilleur. L’enquête n’avance pas et nous exi­geons jus­tice pour Maw­da et sa famille.

Les rafles conti­nuent ! Cela fait des mois que des opé­ra­tions poli­cières sont orga­ni­sées au Parc Maxi­mi­lien ou dans les lieux publics (gares, sta­tions de métro, trans­ports en com­muns, lieux cultu­rels). Sous cou­vert de la lutte contre l’in­sé­cu­ri­té, le gou­ver­ne­ment orga­nise la chasse aux per­sonnes sans-papiers par­tout où il le peut afin de les arrê­ter et de les empri­son­ner. Les per­sonnes qui tentent de témoi­gner, fil­mer ou s’opposer à ces rafles sont vic­times de vio­lences et abus poli­ciers. Certain.e.s sont arrêté.e.s admi­nis­tra­ti­ve­ment, ce qui est une atteinte grave à la liber­té d’informer et la liber­té de fil­mer la police dans le cadre de ses fonc­tions sur un lieu public.

Depuis cet été, au centre fer­mé 127bis, le gou­ver­ne­ment a inau­gu­ré ses pre­mières “uni­tés fami­liales” dans les­quelles des enfants sont emprisonné.e.s avec leurs parents. Les centres fer­més ne sont rien d’autre que des pri­sons pour étran­gers qui n’ont com­mis aucun crime. Com­ment un gou­ver­ne­ment peut-il cri­mi­na­li­ser des per­sonnes qui ont fui la guerre, la misère, le racisme, un régime auto­ri­taire ou dic­ta­to­rial, la répres­sion poli­tique, l’homophobie, la trans-pho­bie, le sexisme … ?

Il y a plus d’un an, la Pla­te­forme Citoyenne de Sou­tien aux réfugié.e.s orga­ni­sait les pre­miers héber­ge­ments de migrant.e.s. Des mil­liers de citoyen.ne.s de toute la Bel­gique se sont donc organisé.e.s pour les héber­ger afin de les pro­té­ger des vio­lences poli­cières, des vols et du froid. Il y a quelques mois, la jus­tice aux ordres du gou­ver­ne­ment a déci­dé de pour­suivre des hébergeu.r.se.s. Plu­sieurs per­qui­si­tions ont été orga­ni­sées aux domi­ciles de citoyen.ne.s soli­daires. Certain.e.s ont été arrêté.e.s et sont actuel­le­ment poursuivi.e.s devant la jus­tice. Nous nous oppo­sons à ces mesures qui visent à cri­mi­na­li­ser la soli­da­ri­té plu­tôt que de l’encourager. Nous dénon­çons éga­le­ment le “deux poids, deux mesures” lorsque les hébergeu.r.se.s qui ont la double natio­na­li­té ou une autre natio­na­li­té se retrouvent en pri­son pen­dant plu­sieurs semaines alors qu’iels sont pour­sui­vies pour les mêmes rai­sons que les autres. Cela démontre un trai­te­ment raciste de la jus­tice belge.

Les pro­pos racistes et les amal­games du gou­ver­ne­ment (en par­ti­cu­lier ceux de Theo Fran­cken et Jan Jam­bon) s’accumulent mais le pre­mier ministre Michel ne réagit que pour “reca­drer” mol­le­ment. Il s’agit donc d’un sou­tien en sous-marin qui per­met ensuite de jus­ti­fier toutes les poli­tiques racistes et anti-migra­toires de ce gou­ver­ne­ment. Nous disons STOP !

Nous appe­lons à nous mobi­li­ser mas­si­ve­ment ce same­di 12 jan­vier 2019 à 14h à la Gare du Nord pour dénon­cer ces poli­tiques injustes et racistes !

Nous récla­mons :

➡ Jus­tice pour Maw­da ain­si que pour toutes les vic­times de vio­lences poli­cières : Régu­la­ri­sa­tion immé­diate de la famille.
➡ Condam­na­tions sys­té­ma­tiques des vio­lences racistes, patriar­cales et poli­cières com­mises par l’Etat belge !
➡ Stop aux rafles : La fin des opé­ra­tions poli­cières visant à arrê­ter des migrant.e.s dans les lieux publics ou pri­vés !
➡ On n’enferme pas un enfant, ni ses parents : la sup­pres­sion des centres fer­més !
➡ La régu­la­ri­sa­tion de toutes les per­sonnes sans-papiers !
➡ La soli­da­ri­té n’est pas un crime : la fin des pour­suites pour les per­sonnes ayant héber­gé ou aidé des migrant.e.s et la condam­na­tion des pra­tiques d’intimidation et de cri­mi­na­li­sa­tion de la soli­da­ri­té
➡ L’ouverture de struc­tures d’ac­cueil publiques et l’accès à l’aide maté­rielle pour toutes les per­sonnes qui arrivent en Bel­gique !
➡ L’ouverture de cou­loirs huma­ni­taires pour tou.te.s les migrant.e.s !

Si votre orga­ni­sa­tion sou­haite signer cet appel, contac­tez-nous.

Pre­miers signa­taires :

CODE ROUGE
Coor­di­na­tion des sans-papiers de Bel­gique
Jeunes anti­ca­pi­ta­listes (JAC)
Réseau ADES
Col­lec­tif Crer
CIRÉ-asbl
Soli­dair Gent
CADTM
CRACPE — Col­lec­tif de Résis­tance Aux Centres Pour Etran­gers — Liège
La Mai­son du Livre asbl
Lezarts Urbains
Le Vil­lage du Monde
Gauche anti­ca­pi­ta­liste — SAP-Stro­ming voor een Anti­ka­pi­ta­lis­tisch Pro­ject
Col­lec­tif Rosa Parks Bel­gique
Law Stu­dents with refu­gees
Bruxelles Pan­thères
Le Mou­ve­ment des Jeunes Socia­listes
Le Space
Comi­té Maw­da Jus­tice-Véri­té
La Nou­velle Voie Anti­co­lo­niale
Ami­tié Sans Fron­tières / Vriend­schap Zon­der Gren­zen
DiEM25 Bel­gium
Manu Scor­dia (artiste des­si­na­teur)
Riposte Cte
Migra­tions Libres
La Mai­son des Migrants asbl
Marche des migrants de la région du Centre
Groupe Mon­tois de Sou­tien aux Sans-Papiers
Mai­son du Peuple d’Eu­rope (MPEVH)
éco­lo j
Col­lec­tif Alter­na­tive Liber­taire Bruxelles
Inter-Envi­ron­ne­ment Bruxelles (IEB)
Be.One
Eco­lo
Rain­bow­House Brus­sels
Union syn­di­cale étu­diante
Mwa­namke Col­lec­tif Afro­fé­mi­niste Belge
Ecran d’E­veil
Ici et main­te­nant
Comi­té Free Ali Aar­rass
Comi­té contre les vio­lences poli­cières
Nie­mand is ille­gaal . No one is ille­gal . Per­sonne n’est ille­gal
Euro­pean Obser­va­to­ry for Demo­cra­cy and Peace. EODP .

Source : face­book