Marche de l’église du Béguinage au Camp d’expulsion pour étrangers 127bis

01.03 2015 /
8H30 : départ de la marche – Eglise du Béguinage (Sainte-Catherine) 1000 Bruxelles

★ 1er mars : Marche de l’église du Bégui­nage au Camp d’expulsion pour étran­gers 127bis

https://www.facebook.com/events/355607721311665/?pnref=story

« Nous en avons assez des centres de réten­tion ! » Voi­ci les mots pro­non­cés, il y a quelques jours, par Mon­sieur Yian­nis Panous­sis, le ministre grec de la Pro­tec­tion des citoyens après avoir visi­té le centre d’A­myd­ga­le­za près d’A­thènes où un jeune migrant pakis­ta­nais s’est don­né la mort. Cet homme était entré en Grèce via la Crète en décembre der­nier et avait été trans­fé­ré à Amyg­da­le­za quelques heures avant sa mort.

La Bel­gique ne fait mal­heu­reu­se­ment pas figure d’exception. Ici aus­si, il existe de tels centres de réten­tion (centres fer­més pour étran­gers). Cinq en tout, dont la capa­ci­té totale est de plus ou moins 700 places. Ici aus­si, les condi­tions de déten­tion sont aus­si ignobles. Ici aus­si, des hommes, des femmes et peut-être même bien­tôt à nou­veau des familles avec enfants si l’on en croit les récentes décla­ra­tions (octobre 2014) du Secré­taire d’Etat à l’Asile et la Migra­tion Theo Fran­cken (N‑VA), sont pri­vés de tous leurs droits. Ici aus­si, on y meurt et la liber­té (tout court) en bave …

Au total, envi­ron 8.000 per­sonnes sont déte­nues annuel­le­ment dans ces pri­sons belges pour “étran­gers”. Refou­lées dans le pre­mier avion à des­ti­na­tion du pays par lequel elles sont arri­vées (qui n’est pas néces­sai­re­ment leur pays d’origine) car « inad­mis­sibles », ici aus­si.

Alors que le cli­mat actuel néces­si­te­rait que nous soyons tous unis afin de lut­ter contre le radi­ca­lisme, pour le Front d’Actions des Migrants, ces pri­sons sont de véri­tables outils de pro­pa­gande raciste visant à ras­su­rer un cer­tain élec­to­rat.

Afin de récla­mer la fer­me­ture des centres fer­més en Bel­gique, le Front d’Actions des Migrants orga­nise une marche jusqu’au Centre 127 bis, le dimanche 1er mars 2015. Sur place, une confé­rence de presse sera orga­ni­sée en pré­sence de repré­sen­tants poli­tiques grecs.

Le Front d’Actions des Migrants (FAM) : col­lec­tif Mobi­li­sa­tion 2009, La Voix des Sans-papiers, groupe Ebo­la, col­lec­tif des Afghans, MRAX, Crer, Resf, Kids Par­le­ment.

Contacts : Oscar Flores – 0496 40 33 09

Infor­ma­tions pra­tiques :

8H30 : départ de la marche – Eglise du Bégui­nage (Sainte-Cathe­rine) (14km)

12H30 : arri­vée au Centre 127BIS

13H00 : confé­rence de presse

15H00 : marche retour vers Bruxelles (14km)
 — 19H00 : arri­vée à Bruxelles

Le Centre 127BIS : Le centre de retour 127 bis, Ter­vuur­ses­teen­weg 300, 1820 Stee­nok­ker­zeel