Marolles, assemblée générale !

27.11 2017 /
19h École Baron Steens. 255 rue Haute, 1000 Bruxelles

Marolles, assem­blée géné­rale !

Lun­di 27 novembre

19h École Baron Steens.

255 rue Haute, 1000 Bruxelles

Les pou­voirs publics veulent “réno­ver” et “revi­ta­li­ser” notre quar­tier : via un “Contrat de quar­tier durable”, la Région de Bruxelles-Capi­tale et la Ville de Bruxelles vont inves­tir près de 30 mil­lions d’euros au cours des 6 pro­chaines années dans les Marolles (espace public, loge­ment, socio-éco­no­mique). Une somme et un pro­gramme sus­cep­tibles de trans­for­mer le quar­tier, dans un sens ou dans un autre, qui aura en tout cas un impact direct sur nos vies et indi­rec­te­ment sur le prix de nos loyers…

Les “Contrats de quar­tier durables” sont pré­sen­tés comme des pro­grammes d’investissement public qui doivent par­tir “des besoins, des sou­haits et des prio­ri­tés” des habi­tants – les­quels “sont consul­tés avant toute déci­sion et encou­ra­gés à par­ti­ci­per acti­ve­ment aux pro­jets de chan­ge­ments”. C’est par­ti­ci­pa­tif, quoi.

Mais la Ville de Bruxelles semble avoir un peu de mal à bien orga­ni­ser les moments de déli­bé­ra­tion publique autour du Contrat de quar­tier Marolles (*). Il ne lui reste que 8 jours ouvrables pour mobi­li­ser le plus grand nombre d’habitants à la deuxième “assem­blée géné­rale” du Contrat de quar­tier ! À ce jour, elle n’a pas encore col­lé la moindre affiche pour annon­cer l’événement, ni dis­tri­bué de toutes-boîtes, ni envoyé d’email envoyé aux gens venus à une pré­cé­dente réunion…

Alors, aidons-la ! Par­ta­geons cet évé­ne­ment Face­book et allons nom­breuses et nom­breux à “l’assemblée géné­rale” pour faire entendre nos besoins, nos sou­haits, nos reven­di­ca­tions…


(*) La pre­mière “assem­blée géné­rale” du Contrat de quar­tier, en juin, n’a été annon­cée que quelques jours à l’avance. Deux “forums” ont été pla­ni­fiés cet été, en plein moment de retour de vacances et de ren­trée sco­laire. Il y avait moins de 10 habi­tants, en octobre, aux “ate­liers” cen­sés recueillir l’avis de la popu­la­tion sur le diag­nos­tic du Contrat de quar­tier (qui va ser­vir de base pour éla­bo­rer le pro­gramme et défi­nir le bud­get) : les toutes-boîtes n’avaient pas été dis­tri­bués… quant à leur appa­rence, elle aurait tout aus­si bien pu être celle d’une affiche d’exposition d’architecture. L’échevin de la Par­ti­ci­pa­tion avait annon­cé qu’il repro­gram­me­rait ces ate­liers dans les semaines sui­vantes, il ne l’a pas fait.

sur fb