Masterclass sur le montage

15.11 2014 /
10h30>13h30 Cinéma Aventure, Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 Bxl

Mas­ter­class sur le mon­tage

Ciné­ma Aven­ture

Gale­rie du Centre 57 (rue des Fri­piers), 1000 Bruxelles

Le P’tit Ciné vous pro­pose une leçon de ciné­ma sous forme d’un dia­logue
entre un réa­li­sa­teur (Patrick Talier­cio) et un mon­teur (Fré­dé­ric Fiche­fet).
Des ques­tions concrètes de mon­tage seront abor­dées à par­tir d’ex­traits de
films.

Cette leçon inté­res­se­ra qui aime le docu­men­taire et sou­haite com­prendre un
peu mieux com­ment la tech­nique audio­vi­suelle per­met la créa­tion
ciné­ma­to­gra­phique.

Elle est aus­si l’oc­ca­sion pour les étu­diants en ciné­ma et pro­fes­sion­nels
de l’au­dio­vi­suel de par­ta­ger leurs expé­riences et ques­tion­ne­ments sur cette
étape fon­da­men­tale du ciné­ma docu­men­taire.

Toute infor­ma­tion sur
http://www.leptitcine.be/Lecon-de-cinema-Montage-mon-beau

Évé­ne­ment Face­book :
https://www.facebook.com/events/978750865474937/?ref_dashboard_filter=upcoming


Le P’tit Ciné est une asso­cia­tion qui assure la pro­mo­tion et
l’ac­com­pa­gne­ment du ciné­ma docu­men­taire en salle à Bruxelles.

Cette ren­contre est orga­ni­sée dans le cadre du Week-end du Doc -
Fédé­ra­tion Wal­lo­nie-Bruxelles.

Same­di 15 novembre à 10:30 — 13:30

Ciné­ma Aven­ture

Gale­rie du Centre 57 (rue des Fri­piers), 1000 Bruxelles

Tarifs : 4,5€ — 3,5€


LEÇON DE CINÉMA : MONTAGE, MON BEAU SOUCI

Arrêt sur le mon­tage dans le ciné­ma docu­men­taire, en com­pa­gnie de Fré­dé­ric Fiche­fet, mon­teur, réa­li­sa­teur et ensei­gnant en mon­tage notam­ment à l’école INSAS et de Patrick Talier­cio, réa­li­sa­teur, qui ani­me­ra la ren­contre.

A l’origine de cette leçon, l’envie de relayer un constat avan­cé par nom­breux réa­li­sa­teurs de ciné­ma docu­men­taire sur l’importance du mon­tage pour l’écriture docu­men­taire et cette phrase que nous a un jour glis­sée une mon­teuse avec malice : « quand je veux me repo­ser, je tra­vaille sur le mon­tage de films de fic­tion ». Les réa­li­sa­teurs de docu­men­taire savent bien en effet qu’à la dif­fé­rence de la fic­tion, dont le scé­na­rio s’écrit le plus sou­vent avant le tour­nage, l’écriture d’un film docu­men­taire est ter­ri­ble­ment mou­vante et est ame­née à évo­luer à l’étape du mon­tage.

Les exemples concrets, des extraits de films belges, nous per­met­tront de mettre en lumière la richesse et la com­plexi­té des écri­tures docu­men­taires, et nous ver­rons qu’un bon mon­tage ne peut être un simple tra­vail d’exécutant mais est un pro­ces­sus de créa­tion com­mune basé sur la ren­contre et la col­la­bo­ra­tion entre un réa­li­sa­teur et un mon­teur.