Parcours décolonial des fortunes belges en vélo

24.08 2020 / 10h - 14h
Intal Congo - Chaussée de Haecht 53, 1210 Bruxelles
George Floyd a été assas­si­né aux États-Unis le 25 mai 2020. En Bel­gique, le meurtre de Georges Floyd et l’opposition au racisme a très vite fait le lien avec le pas­sé colo­nial raciste et violent au Congo. Le débat autour du pas­sé san­glant de la Bel­gique au Congo est au-devant de la scène avec la dis­cus­sion achar­née sur les sta­tues de Léo­pold II dans notre espace public, les regrets du roi Phi­lippe, à l’occasion des 60 ans d’indépendance du Congo, et enfin, l’annonce par le pré­sident de la Chambre de la mise en place d’une com­mis­sion « véri­té » et « récon­ci­lia­tion » deve­nue une Com­mis­sion spé­ciale char­gée d’examiner l’État indé­pen­dant du Congo et le pas­sé colo­nial de la Bel­gique au Congo, au Rwan­da et au Burun­di.
C’est donc le moment d’aller faire un tour dans le pas­sé et le pré­sent colo­nial des for­tunes belges.
POURQUOI
Car la « récon­ci­lia­tion » ne doit pas nous faire oublier que le pro­jet colo­nial a sur­tout enri­chie de riches familles belges. La colo­ni­sa­tion était un pro­jet de la bour­geoi­sie, qui a éga­le­ment uti­li­sé à plu­sieurs reprises la répres­sion contre les tra­vailleurs congo­lais. C’est les Lip­pens, les Sol­vay, les Boël, les Ber­trand, riches fran­co­phones et fla­mands, qui ont construit leur richesse sur l’exploitation du Congo depuis des siècles, à ce jour. Il s’agit de ces 11 for­tunes belges enri­chies grâce la mise en place d’un sys­tème raciste pour jus­ti­fier l’exploitation, les mains- cou­pées, les viols, les assas­si­nats de nos frères et sœurs congo­lais.
Le 24 août 2020
Durée : entre 3h30-4h.
 — départ à 10H ( accueil 9h)
 — arri­vée entre 13h30-14h
8 étapes entre 1000 Bruxelles et le Domaine Sol­vay ( la Hulpe) — Châ­teau de la Hulpe
Tu veux par­ti­ci­per ?
INSCRIPTION OBLIGATOIRE : congo@intal.be

Orga­ni­sé par Intal Congo et Intal BXL Phi­lip­pines

sur fb