Projection-débat sur l’extractivisme en Grèce

06.12 2018 /
19h Bruxelles Laïque Avenue de Stalingrad 18 - 20, 1000 Bruxelles
extractivisme.jpg

extractivisme.jpg

Débat avec :

Maria Kado­glou, mili­tante contre la mine d’or Eldo­ra­do, membre de l’Ob­ser­va­toire d’ac­ti­vi­tés d’ex­trac­tion (Hal­ki­di­ki)

Soti­ris Liam­po­tis, mili­tant du Groupe d’i­ni­tia­tive de Thes­pro­tia contre l’ex­trac­tion d’hy­dro­car­bures (Epire)

L’I­ni­tia­tive de soli­da­ri­té avec la Grèce qui résiste, CADTM, Bruxelles Laïque et ATTAC Bruxelles 1 vous invitent à une soi­rée pro­jec­tion-débat sur l’ex­trac­ti­visme en Grèce avec des mili­tants venus de Grèce le jeu­di 6 décembre à 19h à Bruxelles Laïque (Ave­nue de Sta­lin­grad 18 – 20, 1000 Bruxelles).

La ‘crise grecque’ ne fait plus la “une” des jour­naux. Est-ce que cela veut dire que les mesures d’aus­té­ri­té, la pri­va­ti­sa­tion de biens publics, le sou­tien public au sys­tème ban­caire et l’ap­pau­vris­se­ment extrême des classes popu­laires ne sont plus d’ac­tua­li­té ? Pas du tout. Au contraire, ils sont deve­nus, depuis près d’une décen­nie, “la nou­velle nor­ma­li­té”. En même temps, subis­sant une réces­sion jamais vue en Europe depuis la fin de la 2ème guerre mon­diale, l’é­co­no­mie grecque, à l’i­mage des éco­no­mies post-colo­niales du Sud, s’o­riente de plus en plus vers le tou­risme et les ser­vices, mais aus­si, plus récem­ment, vers le pillage des res­sources natu­relles. Dans ce cadre-là, la nature est sacri­fiée afin de boos­ter la “crois­sance” et la “créa­tion d’emplois” à tout prix, ce qui veut dire en réa­li­té, au pro­fit des mul­ti­na­tio­nales, qui ont tout à gagner (prix d’a­chat au des­sous de la valeur réelle, par­ti­ci­pa­tion mini­male aux pro­fits pour l’E­tat, sou­mis­sion des contrats à des clauses d’ar­bi­trage pri­vé — v. accords de libre-echange). Pour­tant, des ‘vil­lages gau­lois’ résistent. A Hal­ki­di­ki (nord de la Grèce) depuis plus que 5 ans, les habi­tants orga­nisent une lutte héroïque, cri­mi­na­li­sée et pour­sui­vie au pénal (pour for­ma­tion d’une “orga­ni­sa­tion cri­mi­nelle” entre autres), pour essayer de pro­té­ger l’air, les eaux et une forêt vierge des acti­vi­tés conta­mi­nantes et can­cé­ri­gènes de la mul­ti­na­tio­nale cana­dienne Eldo­ra­do (extrac­tion d’or). En Epire (ouest de la Grèce), depuis le début 2018, de fortes mobi­li­sa­tions ont eu lieu contre la déci­sion du gou­ver­ne­ment Syri­za d’ac­cor­der une conces­sion de 50 ans à un consor­tium mené par la mul­ti­na­tio­nale espa­gnole Rep­sol pour ‘explo­rer’ et exploi­ter des gise­ments de gaz et de pétrole dans l’une des régions les plus vierges de Grèce, où se trouvent plu­sieurs zones Natu­ra et des monu­ments archéo­lo­giques impor­tants, sur une super­fi­cie de 4.000 km².

La soi­rée com­men­ce­ra par la pro­jec­tion du docu­men­taire “El Dora­do — The Struggle for Skou­ries” (ST FR, 65′) de L. Hel­bich et W. Schau­seil, sur la lutte des habi­tants de Hal­ki­di­ki contre les mines d’or.

Par la suite, nous débat­trons sur la situa­tion actuelle et les mou­ve­ments de résis­tance à Hal­ki­di­ki (Skou­ries) et en Epire, ain­si que les moyens d’ex­pri­mer notre soli­da­ri­té depuis la Bel­gique, avec nos deux invi­tés.

On vous attend !

source : face­book