Projection du film : The ballad of Genesis and Lady Jaye + Min Tanaka à La Borde

09.10 2020 / 21h30 - 23h30
Cinéma nova - Rue d’Arenberg 3, 1000 Bruxelles

The bal­lad of Gene­sis and Lady Jaye

Marie Losier, 2011, FR, video, ang st fr, 72′

Gene­sis P‑Orridge, artiste per­for­meuse, musi­cienne, figure de proue de l’underground anglo-saxon et ori­gi­naire de Man­ches­ter, réside depuis le début des années 2000 à New-York où elle fait la ren­contre dans un don­jon BDSM de Lady Jaye qui devient membre de son nou­veau groupe Thee Majes­ty. Les deux femmes se lancent alors dans une expé­ri­men­ta­tion hors-norme, cher­chant par la chi­rur­gie plas­tique à deve­nir phy­si­que­ment sem­blable, dans l’idée de créer deux par­ties d’un nou­vel être, un être “pan­dro­gyne” qui s’appellerait “Gene­sis Breyer P‑Orridge”. Marie Losier, avec une grande habi­li­té, retrace l’histoire de cette double trans­for­ma­tion sur fond d’un amour incon­di­tion­nel prêt à bous­cu­ler les limites cor­po­relles, artis­tiques ou sociales. C’est la ren­contre sul­fu­reuse de la poudre et du canon ! Cette pro­jec­tion s’érige mal­heu­reu­se­ment en hom­mage post­hume suite à la dis­pa­ri­tion toute récente de l’artiste (mars 2020) à l’âge de 70 ans, treize années après celle de Lady Jaye… The show must go on !

+ Min Tanaka à La Borde

José­phine Guat­ta­ri / Fran­çois Pain, 1986, FR, video, vo fr , 12′

Le butô, cette danse du “corps obs­cur” née au Japon dans les années soixante, est offerte aux pen­sion­naires et aux membres du per­son­nel soi­gnant de la cli­nique de La Borde par Min Tana­ka, dan­seur japo­nais, sur une invi­ta­tion de Félix Guat­ta­ri, psy­cha­na­lyste. Une expé­rience “chaos­mique” où se mêlent humain et ani­mal, miné­ral et végé­tal, enfant et vieillard, fou et men­diant.

La séance du 9 octobre sera intro­duite par la réa­li­sa­trice Marie Losier, sui­vie d’une dis­cus­sion.
Dj au bar le 18 sep­tembre après le film (sous réserve)

18.09 > 21:30 + 09.10 > 21:30  

6€ / 4€