Que se passe-t-il au CPAS d’Anderlecht ?

24.02 2016 /
19h Le chapeau blanc. Rue Wayez 200, 1070 Bruxelles

Que se passe-t-il au CPAS d’Anderlecht ?

mer­cre­di 24 février

19h Le cha­peau blanc. Rue Wayez 200, 1070 Bruxelles

Contrôles abu­sifs, exclu­sions, files d’at­tente, retards dans les paie­ments, condi­tions d’ac­cès tou­jours plus res­tric­tives, arbi­traire dans les déci­sions, non res­pect de la loi … : le CPAS d’An­der­lecht est l’exemple même du trai­te­ment que les CPAS réservent de plus en plus sou­vent aux exclu-e‑s de ce sys­tème

Moyens tou­jours plus réduits pour faire face à de plus en plus de besoins, obli­ga­tion pour le CPAS d’être en équi­libre bugé­taire… : le CPAS d’ Ander­lecht est l’exemple même du trai­te­ment que l’E­tat veut réser­ver aux exclu·e·s de ce sys­tème.

Nous en avons assez qu’on nous dise qu’il faut subir car c’est la crise. Nous ne vou­lons pas attendre les pro­chaines élec­tions com­mu­nales et des pro­messes de cam­pagne que les élu-e‑s oublie­ront aus­si­tôt après.

Nous vou­lons dire assez : assez au mépris, assez aux exclu­sions, assez aux fins de mois dif­fi­ciles, assez à la culpa­bi­li­sa­tion !

Nous ne sommes pas des déchets. Nous vou­lons la digni­té, le res­pect et l’a­mé­lio­ra­tion de nos droits.

Nous invi­tons tou·te·s les allo­ca­taires, les chomeurs·euses, les pré­caires et les militant·e·s soli­daires à se rendre au Cha­peau Blanc (métro Saint-Gui­don) le 24 février à 19h pour une assem­blée. Nous pour­rons y défi­nir ensemble nos reven­di­ca­tions et nos modes d’ac­tion vis-à-vis du CPAS d’An­der­lecht.

Cela com­mence ici et main­te­nant par le CPAS d’An­der­lecht mais pour­ra s’é­tendre à d’autres…

Appel à l’i­ni­tia­tive de ADAS (Asso­cia­tion de défense des alloc­taires sociaux) & Union des pré­caires Bruxelles