Raconter d’autres histoires : entre tradition et féminisme

05.06 2019 /
18h30-22h Le poisson sans bicyclette 253 Rue Josaphat, 1030 Schaerbeek
raconter-histoire.jpg

raconter-histoire.jpg

** Pro­gramme de la soi­rée **
18h30-20h15 : ouver­ture du bar et de notre biblio­thèque fémi­niste. Un plat du jour vegan à petit prix est pré­vu dès 19h (les infos sui­vront).
20h30-21h30 : per­for­mance contée par Aline la Sar­dine
21h30 : échanges autour d’un verre

Entrée libre — par­ti­ci­pa­tion au cha­peau pour l’ar­tiste à la fin de la per­for­mance

Le temps d’une heure, ouvrir des espaces pour déployer les ima­gi­naires.

Ça com­mence par un rituel de réap­pro­pria­tion d’un conte à tra­vers une per­for­mance de dis­tor­sion.
Creu­ser un pas­sage, len­te­ment, de l’é­crit à l’im­pro­vi­sa­tion orale et vocale,
Pour dépol­luer nos ima­gi­naires.
Racon­ter d’autres his­toires,
en pui­sant dans le réper­toire tra­di­tion­nel.

Redon­ner de la place aux femmes.
pour que leurs voix reprennent l’es­pace sonore :
voix par­lée, chan­tée, psal­mo­diée, silen­cieuse, mons­trueuse, poé­tique, magique.
Parce que la prise de parole est une prise de risque.

Parce que le conte est vivant,
et sans réponse.

Reste l’empreinte d’un rêve.

source : face­book