Rassemblement contre un “vol” spécial vers la RDC

03.11 2014 /
17h Office des Étrangers 59 B, Chaussée d'Anvers - 1000 Bruxelles

Un “vol spé­cial” est pré­vu ce mar­di vers la RDC !

Contre les expul­sions vers un pays qui viole les droits de l’homme
ras­sem­ble­ment lun­di 3/11 à 17h00 devant l’Of­fice des Étran­gers

« Salut, je suis un déte­nu congo­lais au 127bis, je suis par­mi les 19 Congo­lais qui seront expul­sé-es MARDI 4 NOVEMBRE 2014 à Zaven­tem par un vol spé­cial de l’armée belge ». Ain­si appre­nons-nous, ce 31 octobre, par sms, que la Bel­gique s’apprête une fois de plus à pro­cé­der à l’expulsion for­cée et col­lec­tive de res­sor­tis­sants congo­lais au moyen d’un vol mili­taire, vrai­sem­bla­ble­ment à par­tir de l’aéroport mili­taire de Mels­broek, le 4/11 (selon des per­sonnes du centre, vers 8h30 du matin).

D’après nos infor­ma­tions, au moins 19 per­sonnes, par­mi les­quelles deux oppo­sants poli­tiques et au moins 4 femmes, seraient concer­nées. D’autres seront pro­ba­ble­ment ame­nés de pays euro­péens, ce qui pour­rait signi­fier que ce serait un vol col­lec­tif sous l’é­gide de Fron­tex (l’agence euro­péenne pour la ges­tion de la coopé­ra­tion aux fron­tières exté­rieures des États membres de l’Union euro­péenne). Une dame aveugle de 75 ans devait faire par­tie du convoi, mais il sem­ble­rait, tou­jours d’a­près des per­sonnes du centre, qu’elle ne soit plus sur la liste des “à expul­ser”.

Devant cette situa­tion, il nous semble essen­tiel de rap­pe­ler que les expul­sions for­cées sont des opé­ra­tions vio­lentes, au cours des­quelles la digni­té des per­sonnes expul­sées est sys­té­ma­ti­que­ment bafouée par des poli­ciers sur les­quels ne s’exerce aucun contrôle démo­cra­tique.

Par ailleurs, nous devons sou­li­gner que les expul­sions en direc­tion de la Répu­blique démo­cra­tique du Congo posent par­ti­cu­liè­re­ment ques­tion à l’heure où le Pré­sident Kabi­la vient de for­cer Scott Camp­bell, direc­teur du Bureau des droits de l’homme de l’ONU à Kin­sha­sa, à quit­ter le pays à la suite de la publi­ca­tion par ce der­nier d’un rap­port dénon­çant de graves vio­la­tions des droits de l’homme com­mises par les forces de sécu­ri­té de RDC.

En février 2014, encore, l’heb­do­ma­daire bri­tan­nique The Obser­ver dévoi­lait un docu­ment du Minis­tère de l’Intérieur de la RDC qui recom­man­dait de tor­tu­rer « dis­crè­te­ment » les oppo­sants au gou­ver­ne­ment arrê­tés suite à leur expul­sion de Grande-Bre­tagne, d’I­ta­lie et de Bel­gique en par­ti­cu­lier, et l’ensemble des ONG de défense des droits de l’homme dénonce de longue date la ter­reur que font régner les sbires du Pré­sident Kabi­la dans les geôles du pays.

Il semble tou­te­fois que la « valeur ajou­tée » négli­geable de ces Congo­lais, pour reprendre l’expression du secré­taire d’État à l’asile et à la migra­tion Theo Fran­cken, per­mette de se voi­ler la face pour ne pas se pré­oc­cu­per d’une situa­tion pour­tant alar­mante. La Bel­gique a même signé un accord lui per­met­tant d’expulser des res­sor­tis­sants congo­lais sans que l’Ambassade ait à déli­vrer de lais­sez-pas­ser et, depuis des années, les expul­sions à des­ti­na­tion de la RDC n’ont jamais ces­sé, ni même les vols col­lec­tifs, qu’ils soient orga­ni­sés par Fron­tex ou par la Bel­gique.

Nous vous appe­lons, une fois de plus, à vous oppo­ser avec nous à ces pra­tiques bar­bares, et à l’ensemble des poli­tiques migra­toires basées sur un retour pré­ten­du­ment « humain » dans des pays où les droits de l’homme font l’objet de vio­la­tions quo­ti­diennes et répé­tées.

Que ce soit vers le Congo ou vers un autre pays, les expul­sions sont inac­cep­tables, qu’elles soient indi­vi­duelles ou col­lec­tives.

En sou­tien aux expul­sés, exi­geons ensemble le res­pect de la liber­té de cir­cu­la­tion et d’ins­tal­la­tion, ain­si que la digni­té de cha­cun, quel que soit son sta­tut !

RDV ce lun­di 3/11 à 17h00 en face de l’Office des Étran­gers, 59 B, Chaus­sée d’An­vers — 1000 Bruxelles

Ligue des Droits de l’Homme — CRER — CRACPE

Contacts : 0497 54 24 33 / 0496 40 33 09

— 
CRER – Coor­di­na­tion contre les Rafles, les Expul­sions et pour la Régu­la­ri­sa­tion