Rencontre avec Camille Laura Villet : L’art est-il légal ?

23.04 2017 /
16h Les Halles de Schaerbeek. Rue Royale Sainte-Marie 22b - 1030 Bruxelles

Ren­contre avec Camille Lau­ra Vil­let : L’art est-il légal ?

dimanche 23 avril 2017 à 16h

Les Halles de Schaer­beek

Rue Royale Sainte-Marie 22b

1030 Bruxelles

Octobre 1926 : le sculp­teur rou­main ins­tal­lé à Paris, Constan­tin Bran­cu­si, est invi­té à expo­ser aux Etats-Unis pour la qua­trième fois. Le Tariff Act pré­voit l’en­trée en fran­chise des œuvres contem­po­raines, pour­vu qu’elles soient ori­gi­nales, sur le ter­ri­toire amé­ri­cain. Alors qu’elles n’ont jamais été inquié­tées par le pas­sé, les sculp­tures de Bran­cu­si éveillent cette fois la sus­pi­cion d’un doua­nier. Estam­pillées « pro­duits manu­fac­tu­rés » elles sont taxées à hau­teur de 4000$, soit 40% de leur valeur décla­rée. Bran­cu­si riposte. Il intente un pro­cès contre les Etats-Unis.

Novembre 1928, le juge­ment donne rai­son à Bran­cu­si. Sans le savoir, les juges viennent de livrer pas­sage à l’in­dus­tria­li­sa­tion de l’art ain­si qu’au déve­lop­pe­ment abu­sif de son mar­ché.

Camille Lau­ra Vil­let, Doc­teur en phi­lo­so­phie et guide-confé­ren­cière, vous pro­pose de prendre part au pre­mier pro­cès de l’his­toire de l’art moderne, afin de mieux com­prendre l’abs­trac­tion ain­si que les sou­bas­se­ments de l’art contem­po­rain et de son mar­ché. Car revi­si­ter le pro­cès Bran­cu­si avec Camille Vil­let, c’est pour­suivre l’ou­ver­ture mali­cieuse de Duchamp vers une démo­cra­ti­sa­tion ambigüe du champ de l’art.

Source : http://www.halles.be/fr/completeprogram/914/L