Rencontre avec Fatou Diome

17.10 2015 /
17h La Bellone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles


Pre­mière ren­contre de la pro­gram­ma­tion Autrices* avec Fatou Diome – “Celles qui attendent”.

Le 17 octobre 2015 à 17h, Ecar­late la Com­pa­gnie et CEC vous invitent au pre­mier ren­dez- vous de lan­ce­ment du pro­jet Autrices à La Bel­lone en pré­sence de Fatou Diome pour décou­vrir “Celles qui attendent”, un roman dans lequel elle aborde le thème de la migra­tion, du point de vue de celles qui res­tent au pays et qui attendent un signe, des nou­velles, le retour.

17h La Bel­lone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles

Ce pre­mier ren­dez-vous com­porte une lec­ture-spec­tacle sur base des extraits du livre “Celles qui attendent”, sui­vie d’un débat ani­mé par Mar­co Mar­ti­niel­lo en pré­sence de Fatou Diome autour de son par­cours, de l’ac­tua­li­té, des rap­ports Nord-Sud et de la thé­ma­tique “Femmes et Migra­tion”.

Infos pra­tiques :

Same­di 17 octobre 2015 de 17h à 19h – entrée gra­tuite

Infos et contact : CEC – 02 217 90 71 – info@cec-ong.org


Bio­gra­phie de Fatou Diome :

Née en 1968 au Séné­gal, Fatou Diome est aujourd’hui une femme de lettres fran­co-séné­ga­laise. En 2003, elle publie “Le Ventre de l’Atlantique”, un 1er roman qui met en scène les rêves d’émigration des jeunes Séné­ga­lais. Ce fut un suc­cès. Depuis, Fatou Diome ne s’est plus arrê­tée (en savoir plus sur les écrits de Fatou Diome sur http://www.littafcar.org/auteurs/2/fatou-diome)

Régu­liè­re­ment invi­tée par les médias fran­çais, Fatou Diome a récem­ment dénon­cé avec force l’hypocrisie euro­péenne face à l’accueil des migrants : « Les gens, là, qui meurent sur les plages, et je mesure mes mots, si c’étaient des Blancs, la terre entière serait en train de trem­bler. Ce sont des Noirs et des Arabes, alors eux, quand ils meurent, ça coûte moins cher ». (https://www.youtube.com/watch?v=xIULie9dN‑A)


Autrice* : En lit­té­ra­ture, déri­vé de Autrix, fémi­nin latin de Auc­tor (auteur)

Autrices, pro­jet d’Ecarlate la Com­pa­gnie et de CEC en col­la­bo­ra­tion avec Kalame, d’après l’idée ori­gi­nale de Elsa Poi­sot et Line Guel­la­ti, pro­pose une plon­gée sin­gu­lière dans les lit­té­ra­tures afro­péennes, afri­caines, antillaises et mas­ca­reignes. Cette pro­gram­ma­tion mêle des lec­tures-spec­tacles & créa­tions sonores, débats, mas­ter­classes et ate­liers, autour des oeuvres et des per­son­na­li­tés telles que Fatou Diome, Leï­la Marouane, Bes­so­ra, Anan­da Devi et Yanick Lahens.

Dra­ma­tur­gie et inter­pré­ta­tion : Elsa Poi­sot et Line Guel­la­ti
Char­gée de pro­duc­tion : Corinne Ricuort
Créa­tion sonore : Joa­chim Glaude

Mise en scène : Lay­la Nabul­si

Avec le sou­tien de la Bel­lone, Pas­sa Por­ta, la Fédé­ra­tion Wal­lo­nie-Bruxelles, la Ville de Bruxelles, Axelle, Echanges et Syner­gies asbl, la Bou­tique Cultu­relle, le VIDEP, La Chauf­fe­rie Acte I, Poé­sie à l’écoute, le CEDEM, Le Grou­pov, le Monde selon les Femmes.


Mas­ter­classe

Une mas­ter­classe, ani­mée par Elsa Poi­sot, est orga­ni­sée par le Réseau-Kalame le len­de­main entre Caro­line Lamarche et Fatou Diome, le dimanche 18 octobre à Pas­sa Por­ta à 13h (réser­va­tion : info@kalame.be)