Résilience et place du secteur associatif face aux politiques

26.05 2020 / 10h30 - 12h30
evenement en ligne - http://www.collectif21.be/live/

La crise sani­taire (mais aus­si sociale, éco­no­mique…) que nous tra­ver­sons inter­roge la place des asso­cia­tions dans ce contexte sin­gu­lier.

Avec :

  • Céline Nieu­wen­huys, Socio­logue et spé­cia­liste des migra­tions, secré­taire géné­rale de la Fédé­ra­tion des Ser­vices Sociaux et membre du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Stra­te­gy (GEES);
  • Ariane Estenne, Pré­si­dente du MOC et l’une des ini­tia­trices de la carte blanche “Gérer l’urgence… puis réin­ven­ter l’avenir”;
  • Jacques Moriau, Socio­logue, char­gé de recherche au Conseil bruxel­lois de coor­di­na­tion socio-poli­tique (CBCS) et à l’ULB (METICES).

Pour des pans de notre socié­té lais­sés qua­si à l’abandon (les sans-papiers ou les SDF), les asso­cia­tions agissent comme der­nier rem­part huma­ni­taire. Sur les ques­tions de liber­té démo­cra­tique, elles jouent le rôle de « lan­ceur d’alerte » comme sur les ques­tions de tra­cking. Sur les ques­tions d’avenir, elles mul­ti­plient les appels à construire demain dès à pré­sent en s’autorisant à s’écarter des para­digmes capi­ta­listes et de consom­ma­tion qui struc­turent nos socié­tés.

Dans ce contexte, le Collectif21 pro­pose un temps d’analyse et de pros­pec­tive au-delà des urgences pour pen­ser la place de l’associatif demain, notam­ment dans ses arti­cu­la­tions aux poli­tiques publiques et à son rôle démo­cra­tique et éman­ci­pa­teur.

Le 26 mai pro­chain, nous pro­po­sons donc une confé­rence-débat en strea­ming avec ques­tions du public autour du rôle, de la place et des moyens à reven­di­quer par le monde asso­cia­tif dans cette période de tran­si­tion au terme encore incon­nu.

Rési­lience et place du sec­teur asso­cia­tif face aux poli­tiques publiques