Résistances à la précarité

17.02 2020 / 19h - 21h30
MOC BXL - Rue Pletinckx 19, 1000 Bruxelles

La précarisation de la vie est une réa­li­té pour une part de plus en plus impor­tante de la popu­la­tion. La pau­vreté mais aus­si l’incertitude/insécurité des condi­tions de vie et d’emploi sont une réa­li­té de plus en plus criante. De plus en plus de per­sonnes ne vivent pas d’un emploi en CDI à temps plein (le leur ou celui de membres de leur ménage). Notre système de pro­tec­tion sociale, l’organisation de la société ain­si que nos mou­ve­ments ont pour­tant été pensés à par­tir de celui-ci. Les marges s’agrandissent et cela doit nous faire réagir.

Com­ment la pré­ca­ri­té et les résis­tances qu’elle sus­cite viennent ques­tion­ner le mou­ve­ment ouvrier ?

Com­ment le syn­di­cat essaie d’a­dap­ter ces pra­tiques à ces nou­velles réa­li­tés ?

Dans le cadre de notre cam­pagne “pré­ca­ri­té”, nous avons invi­té Sophie Beroud, socio­logue et Mar­tin Willems de Uni­ted Free­lan­cers.

Sophie Beroud nous par­le­ra de com­ment les résis­tances à la pré­ca­ri­té inter­rogent le mou­ve­ment ouvrier. l’ex­pé­rience de ter­rain de Mar­tin Willems et de Uni­ted free­lan­cers per­met­tra d’an­crer et de dis­cu­ter la ques­tion à la lumière de notre contexte.

Orga­ni­sé par MOC Bruxelles

Sur FB

Orga­ni­sé par MOC Bruxelles