Séminaire : une autre télévision est possible. Avec Thierry Deronne

17.04 2018 /
10h>16h30. Pianofabriek. Salle Arenberg. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles
une_autre_television_est_possible-def.jpg

Sémi­naire « Une autre télé­vi­sion est pos­sible »
Avec Thier­ry Deronne

Mar­di 17 avril 2018, de 10h à 16h30
Pia­no­fa­briek.
Salle Aren­berg.
Rue du Fort 35
1060 Bruxelles

« Ce n’est que d’une tech­nique que l’on peut déduire une idéo­lo­gie »
Althus­ser

Ce sémi­naire par­ti­ci­pa­tif pro­pose une alter­na­tive au for­mat de la télé­vi­sion domi­nante, et plu­tôt que d’en res­ter à une cri­tique pure­ment concep­tuelle ou de limi­ter l’analyse au thème du jour­na­lisme, il s’agira de réflé­chir col­lec­ti­ve­ment, sur base de l’expérience de Thier­ry Deronne, à des pro­po­si­tions concrètes allant de la for­ma­tion inté­grale du per­son­nel à la construc­tion d’une grille de pro­grammes en pas­sant par une réflexion sur les temps de pro­duc­tion, la créa­tion d’un jour­nal télé­vi­sé par­ti­ci­pa­tif, la rela­tion entre média/société, la construc­tion d’un nou­veau spec­ta­teur, etc.…

Sur base de don­nées issues de pro­po­si­tions exis­tantes et d’extraits vidéo inno­vants et rare­ment vus, il s’agira de ques­tion­ner la struc­ture com­plète d’une télé­vi­sion.

Une par­ti­ci­pa­tion aux frais est exi­gé sous la forme d’une dona­tion à ZIN TV à par­tir de 5€ sur le compte (IBAN) BE67 9794 3467 4987 & Code BIC ARSPBE 22
Si vous dési­rez déjà prendre des infor­ma­tions ou vous pré-ins­crire (nom, pré­nom, GSM et mail), n’hésitez pas à nous contac­ter : workshop@zintv.org

une_autre_television_est_possible-def.jpg

Une autre télé­vi­sion est pos­sible

Les logiques actuelles des médias domi­nants — cou­plées à l’enseignement de la mono­forme jour­na­lis­tique (pla­teaux, stu­dios, repor­tages “inter­view + plans de coupe”) — inter­disent leur trans­for­ma­tion de l’intérieur. Mal­gré « l’explosion du jour­na­lisme » (Igna­cio Ramo­net) sous forme de pages FB, blogs, sites, etc… Force est de consta­ter que l’opinion, plus que jamais, est façon­né par de grands groupes pri­vés de com­mu­ni­ca­tion, encore plus puis­sants et influents qu’il y a dix ans, et que l’évolution du ser­vice public de radio/télévision suit en géné­ral les for­mats de ce champ homo­gé­néi­sé.

Les télés « asso­cia­tives » ont fini par clo­ner les médias domi­nants avec stu­dios et grilles jour­na­lis­tiques clas­siques. Alors que leur voca­tion pre­mière était de bri­ser l’enfermement dans les stu­dios, se répandre dans la vie, dans la rue, dans les luttes, dans les his­toires col­lec­tives, citoyennes et de mettre les popu­la­tions et leurs expé­riences locales en rela­tion à par­tir de leurs inté­rêts com­muns.

Nous devons donc tra­vailler aujourd’hui pour anti­ci­per le jour où la socié­té aura assez mûri et réuni assez de forces pour remettre à l’ordre du jour la démo­cra­ti­sa­tion radi­cale de la pro­prié­té des médias et la refonte concep­tuelle d’une infor­ma­tion pro­duite par les citoyens.

thierry.jpg

Thier­ry Deronne

Né en 1962 en Bel­gique, après une licence en com­mu­ni­ca­tions sociales et un diplôme en Arts du Spec­tacle et Tech­niques de Dif­fu­sion (IHECS, Bruxelles, 1985), Thier­ry Deronne décide de s’envoler vers l’Amérique Latine. Il com­mence par orga­ni­ser, entre 1986 et 1988 au Nica­ra­gua san­di­niste, des ate­liers popu­laires de créa­tion vidéo. Depuis 1994 il vit et tra­vaille au Vene­zue­la où il a fon­dé EPLACITE (Ecole Popu­laire et Lati­noa­mé­ri­caine de Ciné­ma, TV et Théâtre) en 1995.
Très enga­gé dans la volon­té de don­ner un espace d’expression à la voix du peuple, il crée la télé­vi­sion de quar­tier Tele­tam­bores en 2000 à Mara­cay. Il oeuvre aus­si à la créa­tion de la télé­vi­sion publique et par­ti­ci­pa­tive, VIVE TV, en 2005, dont il fut vice-pré­sident jusqu’en 2010.
Depuis 2013, il enseigne la réa­li­sa­tion et le scé­na­rio dans deux uni­ver­si­tés véné­zué­liennes : l’UNEARTE (Uni­ver­si­té Natio­nale Expé­ri­men­tal des Arts) et l’UBV (Uni­ver­si­té Boli­va­rienne du Véné­zue­la).
Il a par­ti­ci­pé à la réa­li­sa­tion et à la pro­duc­tion de plus d’une tren­taine de films, docu­men­taires, courts-métrages et pro­grammes de télé­vi­sion dont Vésale (1994), Los bana­ne­ros (1995), Le pas­sage des Andes (2005) et Car­los l’aube n’est plus une ten­ta­tion (2012), docu­men­taire sur la vie du fon­da­teur du Front San­di­niste de Libé­ra­tion Natio­nale, Car­los Fon­se­ca Ama­dor, que nous vous avions pré­sen­té lors de la 30ème édi­tion des Ren­contres. En 2017, il pro­pose deux nou­veaux docu­men­taires Un pont pour Plu­ton et Jusqu’à nous enter­rer dans la mer.

Consul­tez le blog de Thier­ry Deronne