Soirée de lancement du livre : « Grândola Vila Morena »

23.04 2014 /
19h Maison du Peuple, Parvis de Saint-Gilles 37A, 1060 Bruxelles
image001-21.jpg

Le Por­tu­gal fête le 25 avril les 40 ans de la Révo­lu­tion des œillets. Et c’est une chan­son « Grân­do­la Vila More­na » qui a mis le feu aux poudres. Avec ma col­lègue Mer­cedes Guer­rei­ro nous avons racon­té dans un livre (Edi­tions ADEN) le « roman de la chan­son », l’histoire de ce chant de la liber­té, qui retrouve aujourd’hui une seconde vie dans les mani­fes­ta­tions contre l’austérité sociale, au Por­tu­gal et ailleurs en Europe.

Jean LEMAITRE

Le livre est d’ores et déjà en vente à la librai­rie « Joli Mai » de Saint-Gilles (Bruxelles). Il est en vente dès le 11 avril dans toutes les librai­ries de Bel­gique, France et Navarre.

Dès le 11 avril aus­si, com­mande en ligne pos­sible via

http://www.aden.be/index.php?aden=grandola-vila-morena

Une ver­sion por­tu­gaise est en pré­pa­ra­tion (Edi­tions COLIBRI).

Grande soirée de lancement à la Maison du Peuple de Saint-Gilles, le 23 avril en soirée.

image001-21.jpg

Mer­cedes Guer­rei­ro est née en 1961 au Por­tu­gal. Elle passe sa jeu­nesse en Bel­gique, où son père, oppo­sant au régime, a trou­vé refuge. Jour­na­liste, elle tra­vaille aujourd’hui à la mai­rie d’Aljustrel, dans l’Alentejo.

Jean Lemaître est né en 1954. Jour­na­liste et ensei­gnant à l’IHECS-Bruxelles (Ins­ti­tut des Hautes Études des Com­mu­ni­ca­tions sociales). Il est l’auteur de C’est un joli nom, cama­rade (Aden, 2012). Le Por­tu­gal est deve­nu sa seconde patrie.


GRANDOLA VILA MORENA LE ROMAN D’UNE CHANSON

Mer­cedes GUERREIRO et Jean LEMAITRE

Jeu­di 25 avril 1974. Lis­bonne. Les stu­dios de Rádio Renas­cen­ça. Pro­gramme « Limite ». Minuit vingt minutes et dix-neuf secondes… À cet ins­tant pré­cis, un jour­na­liste et un tech­ni­cien trompent la cen­sure et dif­fusent sur les ondes la chan­son « Grân­do­la Vila More­na » de José Afon­so. C’est le signal conve­nu, avec le mou­ve­ment clan­des­tin des capi­taines, pour lan­cer l’insurrection mili­taire contre le régime fas­ciste du Por­tu­gal.
Ce livre détaille la façon dont ce coup de maître a été réus­si. Il retrace l’histoire de la chan­son et de son auteur.

Qua­rante ans se sont écou­lés. « Grân­do­la Vila More­na » retrouve une seconde jeu­nesse. Au Por­tu­gal, et ailleurs en Europe, la chan­son accom­pagne aujourd’hui les actions contre l’austérité sociale, deve­nant un hymne inter­na­tio­nal d’union et d’espoir.