Soirée de solidarité avec les dispensaires sociaux grecs

01.10 2016 /
17h - Garcia Lorca Rue des Foulons, 47 1000 Bruxelles

Ce 1er octobre, plu­sieurs orga­ni­sa­tions* vous convient à une soi­rée de soli­da­ri­té avec les dis­pen­saires sociaux en Grèce.

En effet, suite aux bru­tales mesures d’aus­té­ri­té mises en place par les dif­fé­rents gou­ver­ne­ments et impo­sées par les ins­ti­tu­tions euro­péennes et le FMI, la situa­tion sani­taire de la popu­la­tion grecque s’est dété­rio­rée de manière dra­ma­tique, pous­sant méde­cins, infirmier.ères, pharmacien.nes à créer des struc­tures béné­voles et gra­tuites de sou­tien dans tous le pays. Cette soi­rée fait écho à l’i­ni­tia­tive fran­çaise de “Cara­vane soli­daire avec la Grèce”.

Concrè­te­ment, nous nous réuni­rons autour d’un repas qui sera pré­cé­dé d’un débat sur la situa­tion sociale et sani­taire en Grèce et sera sui­vi d’un concert avec Pasa­tem­po Rebe­ti­ka

Le débat débu­te­ra à 17h au Gar­cia Lor­ca avec Gior­gos Vichas, res­pon­sable du Dis­pen­saire social d’El­li­ni­kon à Athènes.

Le Gar­cia Lor­ca se trouve à la rue des Fou­lons 47 – 49 à Bruxelles (plus d’in­for­ma­tions en pièce jointe).

Afin de faci­li­ter l’or­ga­ni­sa­tion, nous vous deman­dons de bien vou­loir réser­ver et payer les repas avant la soi­rée.

Vous pou­vez le faire en ver­sant la somme de 10€ par repas sur le compte BE76 7506 4046 5395 et en envoyant un mail à solidaritegrecebxl@gmail.com (sur place, le repas coû­te­ra 15€).

Nous espé­rons vous voir nom­breuses et nom­breux pour mon­trer votre soli­da­ri­té avec le peuple grec et vous infor­mer de la situa­tion dans le pays.
Avec en prime une soi­rée agréable de musique et de ren­contres.

Au plai­sir de vous y retrou­ver !

Meilleures salu­ta­tions
Karim, Marie-France, Carine, Yior­gos, Véro­nique, Jeanne-Marie, Anouk, Phi­lippe, José-Louis, Jane et Sebas­tian

* CGSP-ALR ; Ini­tia­tive de soli­da­ri­té avec la Grèce qui résiste ; CADTM ; Gar­cia Lor­ca avec le sou­tien des “Sup­por­ters and Friends of Elli­ni­ko”

source : face­book