Soirée littéraire et théâtrale

02.03 2018 /
20h Le poisson sans bicyclette. Rue Josaphat 253, 1030 Bruxelles

Soirée littéraire et théâtrale.
Vendredi 2 mars à 20:h.
Le poisson sans bicyclette.
Rue Josaphat 253, 1030 Bruxelles

Le Pois­son sans bicy­clette invite la com­pa­gnie théâ­trale l’Araignée pour vous concoc­ter une soi­rée lit­té­raire avec la lec­ture d’un texte d’Aline Stei­ner, « La Neige et le papillon », lu par la comé­dienne Estelle Petit.

Ce texte prend pour fil rouge le per­son­nage d’une femme occi­den­tale qui décide de com­battre ce qu’elle appelle son « dra­gon » : un trau­ma­tisme lié à des abus sexuels dont elle a été la vic­time lorsqu’elle était enfant. De retour sur la terre afri­caine où elle a gran­di, elle tente de prendre la parole pour per­mettre aux mots de soi­gner la bles­sure. Elle s’adresse à l’enfant qu’elle porte en son sein et qui va bien­tôt naître, et lui explique qu’elle va ter­ras­ser le dra­gon qui la hante pour qu’il puisse venir au monde dans un uni­vers apai­sé.

Au-delà de la néces­saire pré­ven­tion, com­ment faire lorsque « c’est » arri­vé ? Com­ment en par­ler ? Com­ment vaincre le tabou du silence, sur­tout dans la famille ? Com­ment se défi­nir une iden­ti­té qui ne soit pas seule­ment déter­mi­née par le trau­ma­tisme ? Com­ment se construire sans être résumé.e à la condi­tion de « vic­time » ? Au-delà de notre appa­rence, de notre cou­leur de peau, qu’est-ce qui consti­tue notre iden­ti­té ? Les obs­tacles et les trau­ma­tismes que nous vivons sont-ils ins­crits dura­ble­ment en nous ou nous est-il pos­sible de les sur­mon­ter ? Ce texte aborde ces dif­fé­rentes ques­tions par le biais d’une écri­ture poé­tique et ima­gée.

Le Pois­son sans bicy­clette est heu­reux d’ac­cueillir ces deux artistes pour vous per­mettre de décou­vrir ce texte dont la plume se fait douce comme le vol d’un papillon pour vous emme­ner dans la vie d’une femme certes meur­trie mais debout. Une ren­contre avec l’auteure et la comé­dienne sui­vra la lec­ture. Pos­si­bi­li­té de se res­tau­rer sur place avant et après la lec­ture.

Durée de la lec­ture : 45 minutes envi­ron.

Orga­ni­sé par Le pois­son sans bicy­clette

sur fb