Spectacle : Un continent gris

27.09 2018 /
20h Pianofabriek, salle Zabriskie. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles
continente.jpg

Spec­tacle : Un conti­nent gris
45 minutes de théâtre, musique, danse, marion­nettes…

La troupe Colom­bienne « La Otra », en tour­née euro­péenne, pré­sente à Bruxelles sa der­nière créa­tion : Un conti­nent Gris. Cette oeuvre inter­dis­ci­pli­naire met en scène un grand-père de 83 ans à la recherche de son cer­cueil, une quête entre la mémoire et la mort.

Le jeu­di 27 sep­tembre à 20h
Pia­no­fa­briek — salle Zabris­kie
Rue du Fort 35
1060 Bruxelles

Entrée : 5 euros

Après la pièce, une ren­contre aura lieu avec Jua­na Sal­ga­do et Kalia Ron­de­ros, autrices de la pièce, sur la créa­tion dans un contexte de conflit armé et de recherche d’une paix en Colom­bie.
La soi­rée se ter­mi­ne­ra dans un cadre convi­vial ani­mé par DJ San­to

continente.jpg

Quel sou­ve­nir avez-vous de la danse de votre grand-père ? L’a­vez-vous vu dan­ser ? Dans le Conti­nent gris, la Com­pa­gnie « La Otra » rends hom­mage à la mémoire d’Eduardo, le grand-père de Jua­na Iba­nax­ca, cho­ré­graphe et direc­trice de la pièce. Il s’a­git d’une pièce inter­dis­ci­pli­naire qui se meut dans l’in­ters­tice de la danse contem­po­raine, la musique et le théâtre d’ob­jets, le but est d’élaborer des images mou­vantes qui nous portent vers les sen­tiers du sou­ve­nir et de l’é­lé­gie.
Eduar­do, le per­son­nage prin­ci­pal, est une marion­nette de presque trois mètres de hau­teur qui a besoin de quatre per­sonnes pour lui don­ner vie. Il se débat dans des scènes du pos­sible et de l’irréel.
Au-delà de la danse, le pari est d’of­frir un regard éten­du du mou­ve­ment, et de per­mettre des irrup­tions dans d’autres champs, afin de dia­lo­guer avec les autres arts : la danse, l’ob­jet qui danse, là lumière, les corps enve­lop­pés et qui mani­pulent les marion­nettes, les musi­ciens… Le voyage d’E­duar­do est aus­si un voyage à tra­vers la musique, qui va du joro­po à la chi­rimía.

La musique ori­gi­nale est assu­rée sur scène par le gui­ta­riste Lucho Gai­tan et le DJ Jacques Rodrí­guez.

continentegris-1.jpg

Les membres de la com­pa­gnie « La Otra » se com­pose d’artistes divers :

Jua­na Sal­ga­do – mise en scène / danse
Kalia Ron­de­ros – danse / marion­nettes
Lau­ra Tel­lo – danse / marion­nettes
Nata­lia Muriel – danse / marion­nettes
Lucho Gaitán – musi­cien
Die­go Rodri­guez — musi­cien / DJ
Ivonne Tole­do – tech­ni­cien
Mer­cedes Par­do – cos­tumes
Les frères Cas­tro – Scé­no­gra­phie et acces­soires
La Otra – pro­duc­tion

Un conti­nent gris a reçu le prix de la ville de Bogotá en 2017 puis pro­gram­mé dans dif­fé­rents fes­ti­vals natio­naux et inter­na­tio­naux.