STOP CETA & Co.

25.01 2019 /
11h30 frontière belgo-allemande

Nous vous invi­tons à une action citoyenne le 25 Jan­vier à 11h30, si pos­sible avec trac­teur

STOP CETA & Co.!

Nous vou­lons un com­merce mon­dial équi­table
Bien-être pour tous plu­tôt que richesse et pou­voir pour quelques-uns

Le 25 jan­vier, la zone à risque de grippe por­cine ayant été levée, nous pren­drons posi­tion à la fron­tière bel­go-alle­mande avec les alle­mands, les hol­lan­dais et les fran­çais pour dire NON au CETA et aux autres accords de libre échange (ALE) éla­bo­rés par les auto­ri­tés euro­péennes sur le dos des agri­cul­teurs et des consom­ma­teurs et aux pro­fits des mul­ti­na­tio­nales.

Cette date n’est pas choi­sie par hasard. La Bel­gique a enga­gé une pro­cé­dure devant la Cour de jus­tice de l’U­nion euro­péenne pour exa­mi­ner les tri­bu­naux arbi­traux conte­nus dans le CETA et les conclu­sions de l’a­vo­cat géné­ral sont atten­dues le 29 jan­vier.

Nous, pro­duc­teurs et citoyens d’Europe, envoyons un signal fort aux gou­ver­ne­ments euro­péens !
Le CETA et les autres accords de libre échange négo­ciés par l’Union Euro­péenne sont néfastes pour :
l’agriculture, avec l’augmentation des impor­ta­tions de den­rées ali­men­taires pro­duites au mépris des règles locales en vigueur, en concur­rence directe et déloyale avec la pro­duc­tion locale la san­té, car les règles négli­gées peuvent concer­ner l’hygiène et l’utilisation de pro­duits toxiques et la libé­ra­li­sa­tion des soins de san­té en rend l’accès plus dif­fi­cile l’environnement et le cli­mat, car, outre l’assouplissement de règles sur l’utilisation de sub­stances ou pro­cé­dés pol­luants, aucune res­tric­tion n’est faite concer­nant les trans­ports ; le bilan car­bone est absent de ces trai­tés la sécu­ri­té ali­men­taire, car la pro­duc­tion de masse à moindre coût entraîne la dis­pa­ri­tion des filières locales au pro­fit de grandes zones de mono-pro­duc­tion, nous ren­dant dépen­dant des impor­ta­tions pour des pro­duits de pre­mière néces­si­té le tra­vail, par la délo­ca­li­sa­tion de la pro­duc­tion et le nivel­le­ment par le bas de la régle­men­ta­tion sociale pré­ca­rise l’emploi et la démo­cra­tie, car la mise en place du méca­nisme de coopé­ra­tion régle­men­taire et des tri­bu­naux d’arbitrage inves­tis­seurs-États réduit signi­fi­ca­ti­ve­ment le pou­voir des par­le­ments élus démo­cra­ti­que­ment Exi­geons un com­merce mon­dial équi­table.

INFORMATIONS LOGISTIQUES

L’action aura lieu à la fron­tière bel­go-alle­mande sur le pont au-des­sus de l’autoroute A3/E40 près de Lich­ten­bush (Accès par la E40, sor­tie 40), ven­dre­di 25 jan­vier 2019 à 11h30.
Les trac­teurs ne peuvent pas avoir de char­geur fron­tal et les remorques doivent être vides pour avoir accès au pont.
Cette action est pla­ni­fiée paci­fi­que­ment et se dérou­le­ra paci­fi­que­ment !

Ne vous ren­dez pas cores­pon­sables de la mise en route de ces trai­tés de libre échange par votre inac­tion et votre silence !
Pour les poli­tiques : qui ne dit mot consent.

contact : wiertz@skynet.be