Traversée du travail, de la militance et de la famille par des exilées chiliennes

10.06 2015 /
18h Amazone. Rue du Méridien 10 - 1210 Bruxelles

mercredi 10 juin 2015 à 18h

Ama­zone / Uni­ver­si­té des Femmes

Rue du Méri­dien 10

1210 Saint-Josse

De la dic­ta­ture au pays d’ac­cueil : tra­ver­sée du tra­vail, de la mili­tance et de la famille par des exi­lées chi­liennes

« Allo, Docteur‑e ? Nou­velles thèses fémi­nistes »

« De la dic­ta­ture au pays d’ac­cueil : tra­ver­sée du tra­vail, de la mili­tance et de la famille par des exi­lées chi­liennes ».

L’exi­lé chi­lien qui a fui en Europe la dic­ta­ture mili­taire des années 1970 – 80 a été évo­qué lar­ge­ment, mais der­rière cette figure, mas­cu­line, sont res­tés occul­tés les enga­ge­ments des Chi­liennes dans l’ac­tion col­lec­tive et sur le mar­ché du tra­vail voire leur par­ti­ci­pa­tion au pro­ces­sus migra­toire. Le tra­vail de thèse « Les femmes de l’exil chi­lien. De l’U­ni­té popu­laire vers la terre d’a­sile : une ana­lyse en termes de rap­ports sociaux » pré­sen­té ce soir, met en lumière — sous l’angle des rap­ports sociaux de sexe — les par­cours de ces femmes et les stra­té­gies qu’elles ont déployées pour prendre leur place dans la socié­té fran­çaise dans l’en­che­vê­tre­ment des sphères de tra­vail, de mili­tance et de vie fami­liale.

Avec : Yvette Mar­cele Gar­cia, doc­teure en Socio­lo­gie (Uni­ver­si­té de Stras­bourg) pré­sen­tée par Béren­gère Marques-Per­ei­ra, pré­si­dente de l’UF

Accueil-sand­wichs — par­ti­ci­pa­tion : 5€

Soi­rée orga­ni­sée dans le cadre des acti­vi­tés d’é­du­ca­tion per­ma­nente sou­te­nues par la Fédé­ra­tion Wal­lo­nie-Bruxelles

Ins­crip­tion sou­hai­té : 02 229 38 25

info@universitedesfemmes.be

www.universitedesfemmes.be

Prix : 5 EUR