Une école sociale devient une école de police.

28.10 2016 /
A partir de 14h au 26 Rue de l’Abbaye à Ixelles.

Le comi­té de concer­ta­tion ras­sem­blant étu­diants futurs assis­tants sociaux et ensei­gnants de la caté­go­rie sociale IESSID ont déci­dé de prendre les devants sur la pro­chaine loi modi­fiant le Code d’instruction cri­mi­nelle en vue de pro­mou­voir la lutte contre le ter­ro­risme. Plu­sieurs pro­po­si­tions de loi ont été dépo­sées cette année dont une le 22/09/16 par Mme V. Van Peel (NVA) et consorts, sou­te­nus par plu­sieurs par­tis et le ministre de l’intégration sociale (1). Cette loi, en résu­mé, vise à contraindre les ins­ti­tu­tions sociales et tra­vailleurs sociaux à com­mu­ni­quer des ren­sei­gne­ments sur des usa­gers poten­tiel­le­ment radi­caux. Le secret pro­fes­sion­nel serait auto­ma­ti­que­ment levé. La non col­la­bo­ra­tion d’un tra­vailleur social (prô­nant l’importance soi-disant d’une confiance réci­proque à créer avec le béné­fi­ciaire) pour­ra lui être sanc­tion­née par une amende allant jusqu’à 10000eur.

Pour sou­te­nir cette vision pro­gres­siste et effi­cace pou­vant être élar­gie un jour à d’autres poten­tiels délits et/ou à la fraude sociale à dénon­cer, l’école sociale IESSID se trans­for­me­ra ce ven­dre­di 28 octobre en école de police, de contrôle. L’aspect « social » des cours et des accom­pa­gne­ments n’aura plus lieu d’être. Quant à l’apprentissage de la déon­to­lo­gie, pire, il empêche de pou­voir col­la­bo­rer au mieux avec l’Etat. Tout cela pour vivre dans un pays sécu­ri­sé et sans usa­ger pro­fi­teur.
La nou­velle école vous accueille­ra ce ven­dre­di 28 octobre 2016 dès 14h pour l’annonce et l’inauguration de cette nou­velle vision de notre éta­blis­se­ment.

A moins que…

Action orga­ni­sée par Ecole en colère et le Comi­té de Vigi­lance en Tra­vail Social

Contact : encolere2014@gmail.com – 0479 / 50 20 72

Évé­ne­ment Face­book

L’ensemble du pro­jet de loi sur www.uvcw.be/no_index/cpas/actions/288 – 72794932112910062016110826712060260992.pdf