Vernissage de l’exposition : Frites & Manioc

16.01 2018 /
18h La Maison du Livre. rue de Rome 28, 1060 Bruxelles

Frites & Manioc
Un livre et une expo­si­tion du Col­lec­tif De Vizu

• Ver­nis­sage mar­di 16 jan­vier de 18h à 20h30
La Mai­son du Livre asbl
rue de Rome 28, 1060 Bruxelles

sur FB

De Vizu est un col­lec­tif fon­dé à La Lou­vière, en 2015, par six pho­to­graphes sou­cieux de pra­ti­quer une pho­to­gra­phie huma­niste qui aborde au tra­vers de repor­tages docu­men­taires des ques­tions sociales, poli­tiques et cultu­relles.

Vin­cen­zo Chia­vet­ta, Fabienne Denon­cin, Sébas­tien Jac­quet, Viviane Ste­vens, Béné­dicte Tho­mas et Véro­nique Ver­che­val sont par­tis du constat, pour ce repor­tage, de la pré­sence de la popu­la­tion issue de l’immigration sub­sa­ha­rienne à La Lou­vière : des groupes de jeunes en rue, des familles au snack, des enfants à l’école, des femmes et des hommes au tra­vail ou sans emploi, des familles à l’église, des artistes… Toutes ces per­sonnes, dif­fé­rentes par la cou­leur de leur peau, leur vécu, leur his­toire, leur culture, se côtoient dans la ville mais ne se connaissent pas et ne se mélangent guère. L’espace public est dis­po­nible pour tous mais qu’en est-il de la ren­contre ?

Le col­lec­tif De Vizu a donc cotoyé ces per­sonnes ori­gi­naires d’Afrique sub­sa­ha­rienne, pri­mo-arri­vantes et afro-des­cen­dantes, pour faire connais­sance, pour com­prendre leur vécu et ten­ter de tis­ser des liens. Car « à l’heure où les murs s’élèvent, par­tout en Europe et dans le monde, il est urgent de construire des ponts entre tous, de réap­prendre à vivre ensemble, de ten­ter la connais­sance et la soli­da­ri­té. Chaque image de ce livre est le résul­tat d’une ren­contre. Pas d’images volées, juste des images offertes et des moments par­ta­gés.

Cir­cons­crire le pro­pos dans un espace géo­gra­phique réduit nous a per­mis de nouer des rela­tions plus riches. Nous avions notre ville en com­mun. C’était un beau point de départ. »
Ver­nis­sage

Pré­sen­ta­tion par les pho­to­graphes de l’expo et de l’ouvrage Frites & Manioc
.
Dis­cus­sion entre pho­to­graphes et pho­to­gra­phiés.

Per­for­mance Ges­te­Pa­role, inter­ven­tion sla­mée de Jah Mae KÂN, poète per­for­meur, conteur, comé­dien, per­cus­sion­niste et Syl­vie BRUNO, for­ma­trice en danse, danse-thé­ra­peute.

La per­for­mance Ges­te­Pa­role est pen­sée comme un rituel. Un agen­ce­ment de gestes par­lés, chan­tés ou silen­cieux pour expri­mer un ques­tion­ne­ment pro­fond. Un voyage sym­bo­lique qui asso­cie texte, tra­cés, mise en mou­ve­ment et inter­ven­tions ins­tru­men­tales.

L’expo est visible du 11 jan­vier au 9 février 2018

En par­te­na­riat avec PAC (Pré­sence et Action Cultu­relle) et le Centre Librex

Toutes les infos sur : http://www.lamaisondulivre.be/spip.php?article717