Vidéo-Conférence — Comprendre la crise sanitaire : complotisme ou marxisme ?

03.12 2020 / 19h30 - 21h00
Zoom et Facebook Live - @révolutionsocialiste

Pour par­ti­ci­per à la dis­cus­sion, enre­gis­trez-vous avec ce for­mu­laire :

https://docs.google.com/forms/d/1ZrEhOGSE8d4uXYyeWpHT5CIkwWyRGPdjhfp60lu – GA/edit?fbclid=IwAR1miKFZNT4UYjA65R2Skxp0sJ0gEj98kRCo-la-7Z0A1aQTw1U3f8WNLvk

Les théo­ries du com­plot reposent sur l’idée qu’une mino­ri­té exploite la majo­ri­té. Mais ce rap­port d’exploitation repose sur le sys­tème lui-même, basé sur les rap­ports de pro­duc­tion capi­ta­listes et la divi­sion de la socié­té en classes. Le mar­xisme ne pré­sente pas l’oppression de classe comme la consé­quence d’agissements obs­curs et cachés, mais au contraire comme une réa­li­té bien visible, se dérou­lant sous nos yeux, à tra­vers le pro­ces­sus de pro­duc­tion des mar­chan­dises.
Cela ne signi­fie pas que les capi­ta­listes ne « conspirent » jamais en vue de trom­per les tra­vailleurs. Au contraire ! Mais ce n’est pas la cause de l’exploitation. Dans la mesure où il y a « com­plot », il vise à main­te­nir ce sys­tème ; il n’en est pas la base. Les théo­ries du com­plot confondent la cause et l’effet.