Visite gratuite du musée “La fonderie”

06.01 2013 /
14h>17h La Fonderie, rue Ransfort, 27 à 1080 Région de Bruxelles-Capitale

La Fon­de­rie, rue Rans­fort, 27 à 1080 Région de Bruxelles-Capi­tale

Le dimanche 6 jan­vier 2013 de 14H00 à 17H00, avec « Arts & Publics », La Fon­de­rie à Molen­beek « fait la fête » à sa gra­tui­té du pre­mier dimanche.

Cet après-midi fes­tif est orga­ni­sé de façon à évi­ter, en cas de forte affluence, un engor­ge­ment du public. De mul­tiples acti­vi­tés sont pré­vues durant ces trois heures.

Pre­mière fête de l’année 2013 ! Vous pour­rez vous pro­cu­rer gra­tui­te­ment (vous avez bien lu) l’ « Agen­da 2013 » des musées gra­tuits édi­té par Arts et Publics. Grand for­mat, en qua­dri­chro­mie, 52 pho­tos, il pré­sente tous les musées belges qui sont gra­tuits, chaque pre­mier dimanche et de nom­breuses infor­ma­tions sur les musées.

Au pro­gramme :

- Décou­vrez l’exposition « Bruxelles au tra­vail en dia­logue ».

- Tout au long de l’après-midi, ravi­vez vos sou­ve­nirs des années 90 avec “Bruxelles nous appar­tient qui récol­te­ra vos témoi­gnages.

- Creu­sez votre rela­tion au tra­vail dans nos ate­liers ‘mémoire’

- Par­ti­ci­pez à notre grand quiz de table “Au tra­vail”!

- Enfin, dégus­tez à la café­té­ria la galette des rois !

LA NOUVELLE EXPOSITION

Vingt ans, c’est tel­le­ment proche mais déjà si loin…

Vous pour­rez notam­ment décou­vrir gra­tui­te­ment, seul, ou avec un guide, la nou­velle expo­si­tion « Bruxelles au tra­vail ».

De quoi s’agit-il ? Dans les années ‘90, La Fon­de­rie a réa­li­sé des mil­liers de pho­to­gra­phies d’entreprises, d’usines, d’ateliers ou de maga­sins dans des sec­teurs bruxel­lois les plus divers.

Ces cli­chés témoignent aujourd’hui de l’évolution récente du monde du tra­vail dans la capi­tale et notam­ment de la dis­pa­ri­tion de cer­tains domaines d’activités.

Sou­vent inso­lites, par­fois cocasses, ces images dévoilent un Bruxelles mécon­nu, quel­que­fois oublié, alors qu’elles n’ont pas deux décen­nies.

Les acti­vi­tés ter­tiaires ont aujourd’hui com­pen­sé éco­no­mi­que­ment la dis­pa­ri­tion de la plus grande par­tie de la pro­duc­tion indus­trielle de la ville en trans­for­mant non seule­ment l’aspect phy­sique de la capi­tale, mais aus­si sa struc­ture d’emploi.

Bruxelles, tout à la fois source de richesse et lieu de pau­vre­té au chô­mage crois­sant, voit aujourd’hui s’agrandir le cli­vage entre les tra­vailleurs peu qua­li­fiés et ceux spé­cia­li­sés.

Cette expo­si­tion pré­sen­te­ra une série de témoi­gnages sous la forme de pho­tos et d’interviews orales, et par­ta­ge­ra des expé­riences, des savoir-faire, des anec­dotes, des sou­ve­nirs heu­reux ou dif­fi­ciles.

« Bruxelles au tra­vail » vou­drait aider le visi­teur à s’interroger sur la notion même de tra­vail qui nous concerne tous.

La place qu’elle prend dans notre emploi du temps quo­ti­dien est loin d’être anec­do­tique ! Que repré­sente-t- elle ? Un simple moyen de sub­sis­tance, une réa­li­sa­tion de soi ou une source de peine quo­ti­dienne, voire une souf­france dans l’absence d’emploi ? Qu’est-ce qui se cache der­rière la valeur tra­vail et quelle en est notre mémoire ?

Cette expo­si­tion se pro­pose de nous per­mettre de réflé­chir à nos concep­tions autour de nos rap­ports com­plexes et variés au tra­vail et de repen­ser nos sou­ve­nirs pro­fes­sion­nels.

PRATIQUEMENT

Bien sûr, on pour­ra aus­si décou­vrir les autres aspects de La Fon­de­rie. Dans les jar­dins : ves­tiges des acti­vi­tés de La Com­pa­gnie des bronzes, la fon­de­rie d’art dans laquelle furent cou­lées de nom­breuses sta­tues monu­men­tales.
Expo­si­tion des anciennes machines dans l’ancienne Halle des Tour­neurs res­tau­rée.

La Fon­de­rie est située au 27, Rue Rans­fort — 1080 Molen­beek.

A 10 minutes à pied de la sta­tion de métro « Comte de Flandre » (sur la ligne qui passe par la Gare Cen­trale, et pour ceux qui viennent en train : tarif SNCB 50%, chaque week-end !).

02 / 410 99 50

parcours.lafonderie@skynet.be

www.lafonderie.be