Séminaire “Filmer l’autre”, par Thierry Odeyn

Par le cinéaste et professeur à l’Insas, Thierry Odeyn. Le samedi 28 et dimanche 29 avril 2012 de 10h à 18h au CIVA.

thierry_odeyn.jpgLe fes­ti­val Mil­le­nium, Zin TV & Le p’tit ciné ont le plai­sir de vous annon­cer le sémi­naire « Fil­mer l’autre » don­né par Thier­ry Odeyn, cinéaste et pro­fes­seur à l’INSAS.

Thier­ry Odeyn a fon­dé avec Michel Khlei­fi et Eric Pau­wels la ligne péda­go­gique “Réa­li­té”. Il a “inven­té” une exi­gence du regard, une approche du réel lon­gue­ment réflé­chie qui a déjà for­mé plu­sieurs géné­ra­tions de cinéastes aux­quels il a incul­qué le désir de témoi­gner du monde.

Fil­mer « l’autre » pour le mon­trer à d’autres implique une morale inhé­rente à l’acte de fil­mer, de « don­ner à voir ».
Fil­mer le réel, c’est tou­jours fil­mer un rap­port au réel qui implique une res­pon­sa­bi­li­té de l’auteur. le plan est mar­qué de façon indé­lé­bile par la qua­li­té de ce rap­port.

Lorsqu’on filme l’être aimé, c’est sa sin­gu­la­ri­té que la camé­ra enre­gistre, ce qui en fait un être « à nul autre pareil ». Qu’advient-il lorsque celui qui est face à la camé­ra est « haïs­sable » ? La démarche est dif­fi­cile, elle
oblige à éta­blir une rela­tion qui n’est plus d’altérité mais d’adversité, tout en recon­nais­sant à “l’autre” son poids d’humanité. Même enne­mi, il est pareil à moi.

Toute la dif­fi­cul­té sera de trou­ver la bonne dis­tance et cet attrait n’est pas sans dan­ger car à trop vou­loir le com­prendre, on peut aus­si suc­com­ber à sa séduc­tion. Cela revient à fil­mer l’autre sans pré­ju­gé en sou­li­gnant ses contra­dic­tions et en dévoi­lant sa véri­té.

Où et quand ?

Le same­di 28 et dimanche 29 avril 2012 de 10h à 18h au CIVA, Rue de l’Ermitage 55 à 1050 Bruxelles. Prix : 10€