Des tambours sur l’oreille d’un sourd (2006)

Récits et contre-expertises de la réforme du décret sur l’Education permanente 2001-2006 et qui passe en revue les différentes étapes qui ont mené à la confection du décret, à partir du regard de ces associations non-reconnues. Ce livre traduit autant dans son contenu que dans sa forme l’expression de nouvelles formes d’action collectives et associatives.

Des tam­bours sur l’oreille d’un sourd est dis­po­nible gra­tui­te­ment en ligne, en fai­sant klik ici.

Le livre est aus­si dis­po­nible par cor­res­pon­dance.

L’éducation per­ma­nente ? Quoi ? L’Etat (la Com­mu­nau­té fran­çaise en l’occurence) sub­ven­tionne des asso­cia­tions pour déve­lop­per, chez les adultes, « une prise de conscience et une connais­sance cri­tique des réa­li­tés de la socié­té ; des capa­ci­tés d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation »…?

Déri­vé de l’Education ouvrière (vers 1830), le concept s’est struc­tu­ré en Edu­ca­tion popu­laire (1921), est deve­nu Edu­ca­tion per­ma­nente (1971), avant d’être enté­ri­né (1976), anes­thé­sié (1980, les années d’hiver), puis relif­té (2003). Mais le vent à tour­né, trop de dan­ge­ro­si­té et d’ambiguïtés, le concept ini­tial s’est peu à peu détour­né de son carac­tère cri­tique envers l’ordre éta­bli pour englo­ber aus­si des pans de l’insertion et de la réin­ser­tion sociales et pro­fes­sion­nelles.

Et Bigou­dis, ils existent vrai­ment ceux-là ? Bigou­dis est pour cer­tains une nébu­leuse, une fic­tion, une pré­ten­tion… mais qu’importe ? Aus­si réel qu’une lettre du sous-com­man­dant Mar­cos adres­sée au pré­sident de l’Inter de Milan, ou aus­si vir­tuel qu’une fic­tion qui nous trans­porte vers de nou­veaux mondes, ce groupe d’usagers s’est long­temps réuni autour du pro­jet de réforme du décret de l’Education per­ma­nente.

D’abord qua­li­fiés « d’émergents », les membres de la plate-forme se ver­ront ensuite taxés, ne lâchant pas l’affaire, d’ « éner­vants » puis d’ « emmer­dants ».

Est-il pos­sible aujourd’hui, en Com­mu­nau­té fran­çaise, de poser des ques­tions sur la place des « nou­velles » géné­ra­tions d’associations dans les poli­tiques cultu­relles, sans se faire taxer de « can­ni­bales » ? D’être cri­tique quant aux poli­tiques de l’emploi et aux consé­quences du tout-à-la-pro­fes­sion­na­li­sa­tion sur la vie asso­cia­tive, sans être aus­si­tôt trai­té de « néo-libé­raux » ou de « détri­co­teurs d’acquis sociaux » ? Peut-on pro­po­ser et ten­ter de pen­ser un pro­blème ensemble – comme semble nous y invi­ter le dis­cours de la « par­ti­ci­pa­tion » – sans être écar­té du débat ou qua­li­fié de « pré­ten­tieux », « d’agitateurs trop peu repré­sen­ta­tifs »…?

Au final, les pro­po­si­tions des « éner­vants » ont été habi­le­ment contour­nées, voire retour­nées (contre eux), tan­dis que le nou­veau décret a été sage­ment et una­ni­me­ment voté. Game over ?

Mais non ! Aujourd’hui, les per­sis­tants ont le grand plai­sir de vous pré­sen­ter leur livre : « Des tam­bours sur l’oreille d’un sourd ». 260 pages de récits d’une aven­ture épique, où vous décou­vri­rez aus­si de mul­tiples réflexions, ana­lyses, contre-exper­tises et pro­po­si­tions rela­tives à ce « sec­teur » asso­cia­tif et aux débats qui le tra­versent (sala­riat, chô­mage, sub­ven­tions, rap­port à l’Etat, public cible, éva­lua­tion…).

S’il s’adresse aux usa­gers, béné­voles, employés et employeurs de l’Education per­ma­nente, ce livre s’ouvre éga­le­ment au déve­lop­pe­ment des thé­ma­tiques ren­con­trées lors de ces réflexions. Il s’agit aus­si pour ce « nous » momen­ta­né de nour­rir une « culture des pré­cé­dents » : le récit des réus­sites et des échecs pour­rait ser­vir à des groupes, plate-formes, alliances à venir…

Voir plus loin dans la presse :

Car­net de bord d’une démarche

Rou­le­ments de tam­bours

Du mou­ve­ment ouvrier aux émer­gents

Un livre orches­tré par :

Ahmed « Dema » Aham­di, Gwe­naël Breës, Paul Decleire,
Pierre Deruis­seau, Fré­dé­ric Jac­que­min, Véro­nique Linard,
Fabri­zio Ter­ra­no­va, Marianne Van Leeuw Kople­wicz.

Auto-édi­té par : les Edi­tions du Bigou­di.

Dis­tri­bu­tion en librai­ries : Les Edi­tions du Ceri­sier.

Dépôt légal : D/2006/8614/1

ISBN : 2 – 930293-05 – 5

Source de l’ar­ticle : bigou­dis