Clip : Il est temps de bosser comme Chavez !

une vidéo mortelle, qui rend hommage au regretté président vénézuélien Hugo Chavez, qui a été un grand soutien du Centre Communautaire du South Bronx, du groupe et du quartier construit.

Nou­veau clip de Rebel Diaz en hom­mage à Hugo Cha­vez

Heu­reux de voir que Rebel Diaz et le Col­lec­tif RDACBX ne lâchent pas, en dépit de l’en­semble des mesures conser­va­toires impo­sées par les pro­mo­teurs avides dans le Bronx, New York et ses pro­jets de gen­tri­fi­ca­tion et la FED.

Après que le groupe ait peint une fresque sur les murs de leur centre com­mu­nau­taire, atti­rant l’at­ten­tion sur le pri­son­nier poli­tique Mumia Abu Jamal, il y eut une réponse gla­ciale de ceux qui sont au pou­voir.

Le pro­prié­taire de l’im­meuble a refu­sé de vendre l’es­pace au groupe et il a refu­sé de prendre leur loyer ou de négo­cier de nou­veaux termes. Il n’a d’ailleurs jamais expri­mé quoi que ce soit sur la fresque murale… mais le groupe a pour­tant fini par apprendre que cette fresque a été un déclen­cheur.

Comme ils l’ont noté dans une récente confé­rence de presse, RDACBX ne se limite pas à un bâti­ment, c’est l’es­prit de la com­mu­nau­té et cette com­mu­nau­té est par­tout et en expan­sion.

Leur der­nier pro­jet, c’est une chan­son et une vidéo mor­telle, qui rend hom­mage au regret­té pré­sident véné­zué­lien Hugo Cha­vez, qui a été un grand sou­tien du Centre Com­mu­nau­taire du South Bronx, du groupe et du quar­tier construit.

Voi­ci ce qu’ils ont écrit à pro­pos de la vidéo :

La connexion directe que nous avons avec la révo­lu­tion boli­va­rienne est notre espace com­mu­nau­taire The Rebel Diaz Arts Col­lec­tive-BX (RDACBX), finan­cé direc­te­ment par le pétrole véné­zué­lien appar­te­nant à l’en­tre­prise Cit­go.

Durant quatre années et demie, nous avons reçu une aide directe du Coman­dante Hugo Cha­vez et du peuple du Vene­zue­la.

Cette chan­son est l’hommage que nous lui ren­dons, étant don­né que nous le consi­dé­rons comme un défen­seur des pauvres dans le monde.

Hugo Cha­vez a sou­te­nu le Hip Hop dans le South Bronx. Hugo Cha­vez est Hip Hop.

Notre espace com­mu­nau­taire a été vio­lem­ment fer­mé le 28 février 2013 par la police de New York et les com­mis­saires fédé­raux. Nous savons ce que c’est. Nous étions une menace parce que nous ensei­gnions à la jeu­nesse à se pro­non­cer contre le Stop and Frisk[[Littéralement Stop et Fouilles, pro­cé­dure qui per­met à la police new-yor­kaise sus­pec­tant qu’une per­sonne a com­mis, com­met ou s’apprête à com­mettre une infrac­tion de l’arrêter et de la ques­tion­ner. Si les poli­ciers estiment que la per­sonne encourt un dan­ger phy­sique, ils la fouillent pour cher­cher des armes [NdT].]] , à faire des graffs poli­tiques, orga­ni­ser des open mics, etc.

Nous vivons des moments his­to­riques d’oppression aux­quels on ne peut répondre que par des moments his­to­riques de résis­tance !

Il est temps de bos­ser comme Cha­vez !


Source : Davey D’s Hip Hop Cor­ner.
Tra­duit de l’anglais (Etats-Unis) par RC pour Etat d’Exception.
Titre ori­gi­nal : Rebel Diaz Moves Onward with a New Video About Hugo Cha­vez.

Jour­na­liste et mili­tant (Hip Hop acti­vist), Davey D. est ori­gi­naire du Bronx et vit main­te­nant à Oak­land (Cali­for­nie) où il pro­duit et anime une émis­sion de radio quo­ti­dienne « Hard Knock Radio », sur la sta­tion KPFA 94.1 FM et tient une rubrique dans le San Jose Mer­cu­ry. Davey D. dirige éga­le­ment un cours sur la culture Hip Hop à la San Fran­cis­co State Uni­ver­si­ty.

Il anime le site Davey D’s Hip Hop Cor­ner, qui est l’un des plus anciens et com­plets sites de Hip Hop aux Etats-Unis.

EN LIEN :