COP21 : action contre Danone, multinationale climaticide

Paris 9 décembre 2015, la journée de l’agriculture de la Zone Action Climat commence par une action face au siège de Danone, pour dénoncer le rôle de cette multinationale dans la promotion de fausses solutions au changement climatique.

9 décembre 2015, la jour­née de l’agriculture de la Zone Action Cli­mat com­mence par une action face au siège de Danone, pour dénon­cer le rôle de cette mul­ti­na­tio­nale dans la pro­mo­tion de fausses solu­tions au chan­ge­ment cli­ma­tique. Fausses solu­tions (dont une poli­tique de com­pen­sa­tion et non de réduc­tion réelle des émis­sions) qui mettent en péril d’agriculture pay­sanne.

Une soixan­taine de mili­tants de l’ONG pay­sanne Via Cam­pe­si­na ont mani­fes­té mer­cre­di devant le siège pari­sien du géant de l’a­groa­li­men­taire Danone pour pro­tes­ter contre les « mul­ti­na­tio­nales cli­ma­ti­cides », nui­sibles pour le cli­mat.

Bran­dis­sant des pan­cartes deman­dant la sou­ve­rai­ne­té ali­men­taire dans plu­sieurs langues, les mani­fes­tants ont peint une ligne rouge sur le trot­toir, mar­quant ain­si que cette ligne a été « fran­chie » par les mul­ti­na­tio­nales qui font, selon eux, du lob­bying lors des négo­cia­tions en cours au Bour­get à l’oc­ca­sion de la confé­rence mon­diale sur le cli­mat (COP21).

« L’a­gro­bu­si­ness, repré­sen­té par Danone, pro­duit 30 % de la nour­ri­ture (mon­diale) avec 70 % des res­sources. De plus l’a­gro­bu­si­ness est res­pon­sable de 50 % des émis­sions de gaz à effet de serre. C’est un pro­blème sérieux », a expli­qué sur place un repré­sen­tant de la coor­di­na­tion euro­péenne de Via Cam­pe­si­na, le fer­mier bri­tan­nique Adam Payne.

Danone s’est fixé pour objec­tif d’at­teindre zéro émis­sion de car­bone nette d’i­ci à 2050 pour tout son éco­sys­tème, c’est-à-dire non seule­ment pour ses propres acti­vi­tés, mais éga­le­ment pour celles des agri­cul­teurs qui le four­nissent ain­si que ses clients et les consom­ma­teurs. Pour cela, Danone compte notam­ment « accé­lé­rer le déve­lop­pe­ment des pro­grammes de res­tau­ra­tion d’é­co­sys­tèmes natu­rels (man­groves, forêts, sols et agri­cul­ture) afin d’ai­der à cap­ter du car­bone, en co-créa­tion avec les com­mu­nau­tés locales et la socié­té civile, pour géné­rer des impacts posi­tifs pour l’en­vi­ron­ne­ment et pour les agri­cul­teurs sur la chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment ». Ces objec­tifs ont été jugés trop limi­tés et trop loin­tains par l’ONG inter­na­tio­nale Oxfam.

Terre-net

LVC action against Danone #Climate21 from sobe­ra­niaa­li­men­ta­ria on Vimeo.


Pour être tenu au cou­rant par face­book de nos pro­duc­tions, acti­vi­tés et for­ma­tions… n’hé­si­tez pas à nous “aimer”.

EN LIEN :