Interruption des négociations TTIP (traité transatlantique)

Cette incursion chantée doit leur faire comprendre que l’avis de la population doit être écouté ! Nous ne voulons plus que notre avis soit piétiné ni ignoré

-253.jpg

Un col­lec­tif de citoyens a inter­rom­pu ce jeu­di 25 février 2016 à 19h30 les négo­cia­teurs nord-amé­ri­cain Dan Mul­la­ney (Uni­ted States Trade Repre­sen­ta­tive) et euro­péen Igna­cio Gar­cia Ber­ce­ro (DG Com­merce) lors d’un cock­tail orga­ni­sé à la repré­sen­ta­tion per­ma­nente de la Bavière auprès de l’Union euro­péenne par le Trans­at­lan­tic-Busi­ness Coun­cil (TABC), et les ont offi­ciel­le­ment confi­né en zone “HORS TTIP”.

Alors que les négo­cia­teurs s’adressaient à un public com­po­sé d’industriels, par­le­men­taires euro­péens, lob­byistes et syn­di­cats, un groupe de plus de 70 citoyens de tous hori­zons et âges a enton­né le chant issu de la comé­die musi­cale des Misé­rables « Do you hear the people sing ». Ces citoyens enten­daient aler­ter les négo­cia­teurs sur leur manque d’écoute face à un mécon­ten­te­ment sans cesse crois­sant issu de la popu­la­tion euro­péenne au sujet des négo­cia­tions visant à abou­tir à la rati­fi­ca­tion du Trai­té Trans­at­lan­tique entre les États-Unis et l’Europe.

-254.jpg

Bran­dis­sant des pan­neaux disant « Impos­ter ! I never gave big busi­ness per­mis­sion to decide my future », les citoyens ont mon­tré aux négo­cia­teurs leur colère que ce trai­té soit négo­cié depuis le début en secret, et cela uni­que­ment à l’avantage des mul­ti­na­tio­nales. « Comme nous n’obtenons pas de réponse satis­fai­sante aux nom­breuses cam­pagnes et péti­tions menées depuis des mois par la socié­té civile, nous nous sommes dépla­cés en nombre afin de leur rap­pe­ler qu’un trai­té de ce type doit avant tout prendre en compte l’intérêt des citoyens, et non celui des grandes entre­prises », déclare Sophie-Clé­men­tine, par­ti­ci­pante à l’action.

« Cette incur­sion chan­tée doit leur faire com­prendre que l’avis de la popu­la­tion doit être écou­té ! Nous ne vou­lons plus que notre avis soit pié­ti­né ni igno­ré », ajoute Fran­çoise, une autre par­ti­ci­pante à l’action.

Quelques citoyens ont même entou­ré les négo­cia­teurs amé­ri­cains et euro­péens à l’aide d’une ban­de­role « zone hors-ttip », afin de sym­bo­li­ser l’arrêt immé­diat des négo­cia­tions.

Au terme de cette action, le col­lec­tif Flash­mobs­topt­tip s’est enga­gé à conti­nuer ses actions citoyennes et paci­fiques tant que l’Union euro­péenne n’infléchira pas signi­fi­ca­ti­ve­ment le cours de négo­cia­tions en faveur des pré­oc­cu­pa­tions démo­cra­tiques, sociales, envi­ron­ne­men­tales et sani­taires.

-255.jpg

Page Face­book du Col­lec­tif #Flash­mobS­TOPT­TIP : https://www.facebook.com/flashmobstopttip

EN LIEN :