STEENROCK 2012 // manifestival

Il existe en Belgique six centres fermés où transitent environ 8000 personnes chaque année. Un septième vient d'être actuellement achevé, juste à côté du 127bis !

En 2012 en Bel­gique, des per­sonnes inno­centes sont encore et tou­jours enfer­mées dans des centres fer­més, défiant ain­si tout res­pect des droits humains fon­da­men­taux. Il existe en Bel­gique six centres fer­més où tran­sitent envi­ron 8000 per­sonnes chaque année. Un sep­tième vient d’être actuel­le­ment ache­vé, juste à côté du 127bis ! Sem­blable à une pri­son, le centre fer­mé retient des êtres humains n’ayant com­mis aucun crime. Ils sont juste « étran­gers », illé­gaux, deman­deurs d’a­sile, sans papiers. Les centres fer­més ne repré­sentent pour­tant qu’une solu­tion chi­mé­rique pour faire croire à la popu­la­tion que l’im­mi­gra­tion est gérée et contrô­lée. En réa­li­té, ils sont sur­tout syno­nymes de trai­te­ment inhu­main et dégra­dant, obli­geant les déte­nus à vivre dans la crainte per­ma­nente d’une expul­sion for­cée ou d’un ordre de quit­ter le ter­ri­toire.

Par BXLaïque

EN LIEN :