De Tous Corps ★ Soirée Post-Porn — Les PéPé.e.s x Maria Veneno

14.02 2020 / 19h
Le Poisson sans bicyclette - Rue Josaphat 253, 1030 Bruxelles

Marre de la Saint-Valen­tin, cette jour­née de célé­bra­tion capi­ta­liste de la cishé­té­ro­nor­ma­ti­vi­té ? Nous aus­si.
Fuck Cupi­don ! Le Pois­son te pro­pose une soi­rée très 🔥HOT🔥 dédiée au Post-Porn, ce mou­ve­ment de rébel­lion fémi­niste et queer qui décons­truit le male gaze et les normes cis-hété­ro­sexuelles domi­nant la por­no­gra­phie. 👅💦

❗️ Conte­nu sexuel expli­cite ❗️

⚡ Entrée libre avec par­ti­ci­pa­tion au cha­peau pour les artistes.
Prix conseillé : 5 euros ⚡

·•●★ PROGRAMME DE LA SOIRÉE ★●•·

🔥 19h : ouver­ture du bar et pos­si­bi­li­té de consom­mer un déli­cieux plat du jour vegan. 3 tarifs sont dis­po­nibles avec le même plat pour tou•te•s et chacun•e paye selon ses moyens.
[Offre pour les Kil­ti­ners du panier spé­cial “Schaer­beek” : 2 X 1 plat du jour]

🔥 21h :
1/ Pro­jec­tion du court-métrage SLUT de Les PéPé.e.s

SLUT est un film BDSM et sen­suel où la chair se mélange avec la corde, la cire, le cuir et beau­coup d’humidité…

SLUT est un des films créés par Les Pépé.e.s, un col­lec­tif qui tra­vaillent autour des images por­no­gra­phiques, en met­tant en jeu leurs corps et leurs regards, dans une démarche poli­tique fémi­niste, queer et trans. De manière DIY, iels inventent, contournent, trans­forment, et s’extraient de leurs images pour les per­for­mer, les ins­tal­ler, conver­ser avec.

2/ Per­for­mance de Maria Vene­no, per­for­meuse et actrice por­no queer BDSM

L’amour est une patho­lo­gie.

* Sor­cel­le­rie * hys­té­rie * trouble de la per­son­na­li­té dépen­dante…

* Fémi­ni­té * pul­sions sexuelles * patho­lo­gi­sa­tion du désir…

En dehors de l’amour et de la folie, où est la place que les corps fémi­ni­sés pos­sèdent pour explo­rer leur poten­tiel ?

Quels ima­gi­naires col­lec­tifs et guerres d’archétypes se jouent sur nos sexua­li­tés ?

Est-elle, la folie, une façon d’échapper aux dik­tats d’amour roman­tique et soin des autres ?

Entre la répres­sion et le juge­ment, entre le DSM et les centres d’enfermement médi­caux ; les corps fémi­ni­sés subissent, résistent, explosent…

L’amour est une patho­lo­gie, c’est une per­for­mance qui explore les corps pos­sibles des fémi­ni­tés folles, sa construc­tion sociale aux mains de la psy­chia­trie moderne et son rap­port à l’amour et au sexe.

Dad­dy, dad­dy, you bas­tard, I’m through. (Plath 1962)

 

Pos­si­bi­li­té de payer vos consom­ma­tions en Zinne, mon­naie locale et citoyenne bruxel­loise. Pour plus d’infos : http://www.zinne.brussels/

Nos tote­bags seront aus­si en vente lors de l’événement.

♿️ Accès PMR (y com­pris les toi­lettes) / Pas de par­king / Pos­si­bi­li­té de nous contac­ter pour tous besoins spé­ci­fiques car l’objectif est que l’événement soit le plus acces­sible pos­sible.

 

Afin de reprendre le pou­voir sur nos corps et d’en célé­brer la diver­si­té, le Pois­son sans bicy­clette a créé le pro­jet “De Tous Corps” pour élar­gir le champ des repré­sen­ta­tions sur les corps et sexua­li­tés, en dehors des normes et injonc­tions sexistes, racistes, vali­distes, gros­so­phobes, cis­genres, hété­ro­sexuelles, etc, qui nous confinent dans une seule manière d’être et de pen­ser. Au delà d’une réap­pro­pria­tion de nos inti­mi­tés, nous vous invi­tons à co-construire avec nous un regard fémi­niste et poli­tique sur cet enjeu. Le pro­jet pren­dra place d’octobre 2019 à mai 2020.

Avec le sou­tien de la Fédé­ra­tion Wal­lo­nie-Bruxelles et d’Alter Égales.