Promotion de l’apartheid au Tour de France 2020

Col­lec­tif Pales­tine vain­cra

Le Tour de France 2020 accueille pour la pre­mière fois de son his­toire une équipe israé­lienne bien mal nom­mée « Israël Start-up Nation ». Finan­cée par le mil­liar­daire Syl­van Adams, les objec­tifs de cette équipe spor­tive sont avant tout poli­tiques.

Le Tour de France est une immense com­pé­ti­tion spor­tive ras­sem­blant des mil­lions de spec­ta­teurs le long des routes de l’hexagone. Suite à la pan­dé­mie de coro­na­vi­rus, celui-ci a excep­tion­nel­le­ment lieu à la fin de l’été, du 29 août au 20 sep­tembre.

Cette édi­tion 2020 accueille pour la pre­mière fois de son his­toire une équipe israé­lienne bien mal nom­mée « Israël Start-up Nation ». Finan­cée par le mil­liar­daire Syl­van Adams, les objec­tifs de cette équipe spor­tive sont avant tout poli­tiques. En effet, celui-ci avait décla­ré dans une inter­view dans le jour­nal Le Monde : « Les membres de l’équipe sont des ambas­sa­deurs du pays d’Israël, qui est la base de l’équipe. On uti­lise le sport pour créer des liens et por­ter l’image du pays. »

En accueillant cette équipe au départ du Tour de France, les orga­ni­sa­teurs se rendent com­plices d’une vaste opé­ra­tion de pro­mo­tion d’un État d’apartheid. Comme le sou­ligne la Cam­pagne BDS France dans un com­mu­ni­qué : « le gou­ver­ne­ment israé­lien trouve là une nou­velle occa­sion de détour­ner l’attention de sa poli­tique cri­mi­nelle, en par­ti­cu­lier dans un contexte de fortes pro­tes­ta­tions après les annonces d’annexion qui devaient offi­ciel­le­ment com­men­cer le 1er juillet. »

Le Col­lec­tif Pales­tine Vain­cra lutte contre toute forme de nor­ma­li­sa­tion des rela­tions avec un État raciste et colo­nial qui pra­tique l’apartheid et le net­toyage eth­nique depuis sa créa­tion en 1948. Nous appe­lons à se mobi­li­ser pour dénon­cer la pré­sence de ces ambas­sa­deurs de l’apartheid israé­lien durant le Tour de France !

Passons à l’action !