Oumou Sangaré annule son concert en Israël !

Le boycott consiste à se détourner de cette politique d’apaisement de l’oppresseur et à se dresser solidairement aux côtés de l’opprimé.

La Cam­pagne BDS féli­cite Oumou San­ga­ré pour avoir annu­lé son concert qui était pré­vu le 09 décembre pro­chain à Tel Aviv.

La Cam­pagne BDS France lui avait écrit une lettre ouverte [[Lettre ouverte adres­sée à la chan­teuse malienne Oumou San­ga­ré.

Dimanche, 09 Octobre 2011

Oumou San­ga­ré

c/o Han­na Craw­ford

World Cir­cuit Records

138 King­sland Road

Lon­don E2 8DY

Paris, le 25 sep­tembre 2011

Oumou San­ga­ré,

Le 9 décembre pro­chain, vous allez vous rendre à l’Opéra de Tel-Aviv pour un concert excep­tion­nel.

Nous sommes éton­nés que vous, qui êtes tant atta­chée au res­pect de la digni­té humaine, alliez don­ner un concert dans un pays qui bafoue le droit inter­na­tio­nal depuis de nom­breuses années.

Oumou San­ga­ré, savez vous que pen­dant que des cen­taines de mélo­manes pour­ront pro­fi­ter de votre voix à Tel-Aviv, ce sont des mil­liers d’autres qui en seront pri­vés parce que relé­gués der­rière un mur de sépa­ra­tion.

Depuis long­temps le peuple pales­ti­nien subit la poli­tique d’apartheid israé­lienne, et il est pri­vé de ses droits les plus fon­da­men­taux : accès à l’éducation, à l’eau, aux soins… C’est un peuple colo­ni­sé en Cis­jor­da­nie, un peuple sous blo­cus à Gaza, un peuple dis­cri­mi­né en Israël, un peuple réfu­gié dont le droit au retour a été recon­nu par l’ONU mais jamais mis en appli­ca­tion par Israël. La com­mu­nau­té inter­na­tio­nale ferme les yeux et le gou­ver­ne­ment israé­lien agit en toute impu­ni­té : des cen­taines de civils tués en 2009 pen­dant l’opération plomb dur­ci à Gaza, des incur­sions mili­taires régu­lières et des dizaines de check point en Cis­jor­da­nie, l’inégalité entre les citoyens pales­ti­niens et juifs en Israël dans de nom­breux domaines comme la san­té, le tra­vail, les ser­vices publics, des mil­lions de pales­ti­niens, déra­ci­nés, réfu­giés par­tout dans le monde, des mili­tants paci­fistes tués à bout por­tant lors de la Flot­tille de la Liber­té en 2010.

Face à ces injus­tices, les com­po­santes de la socié­té civile pales­ti­nienne ont déci­dé en 2005 de mettre en place la cam­pagne BDS. Il s’agit d’un appel au boy­cott, aux dés­in­ves­tis­se­ments et aux sanc­tions tant qu’Israël ne res­pec­te­ra pas le droit inter­na­tio­nal. Cette lutte, ins­pi­rée par le com­bat des sud-afri­cains contre l’apartheid, a pris une dimen­sions inter­na­tio­nale et depuis quelques temps des cam­pagnes de boy­cott de l’état israé­lien se déve­loppent dans tous les pays.

Aujourd’hui, de nom­breuses per­son­na­li­tés artis­tiques ont choi­si de ne pas se pro­duire en Israël tant que cet Etat ne chan­ge­ra pas sa poli­tique. Par­mi les cinéastes, Ken Loach, Jean-Luc Godard, Meg Ryan, Dus­tin Hoff­man ou Mike Leigh ; par­mi les musi­ciens, Roger Waters, Brian Eno, Annie Len­nox, Car­los San­ta­na, Elvis Cos­tel­lo, Gil Scott-Heron, Gorillaz, les Pixies, Mas­sive Attack, Gilles Vigneault, Lha­sa ou Vanes­sa Para­dis, entre autres, ont récem­ment annu­lé leurs pres­ta­tions artis­tiques dans dif­fé­rentes villes israé­liennes.

Oumou San­ga­ré, vos chan­sons dénoncent les vio­lences faites aux femmes, vos textes sont enga­gés, votre asso­cia­tion pro­meut la liber­té, la jus­tice, les droits des enfants et des femmes dans le monde : vous ne pou­vez pas don­ner un concert dans un pays où l’on laisse les femmes accou­cher aux check point, où selon les études de l’ONG « Human right watch » la conjonc­tion de lois dis­cri­mi­na­toires et l’absence de poli­tique de pro­tec­tion laisse les femmes http://www.bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=577%3Aun-nouveau-groupe-de-la-campagne-bds-internationale-ecrit-a-oumou-sangare-&catid=10%3Aactualites-bds-dans-le-monde&Itemid=1et les jeunes filles pales­ti­niennes vic­times de vio­lences sans pra­ti­que­ment aucun recours.

Oumou San­ga­ré, nous vous deman­dons de rejoindre les artistes qui boy­cottent Israël tant que cet état ne res­pec­te­ra pas le droit inter­na­tio­nal et par consé­quent d’annuler votre concert à l’Opéra de Tel-Aviv.

Nous res­tons à votre entière dis­po­si­tion pour tout sup­plé­ment d’information.

La Cam­pagne BDS France

campagnebdsfrance@yahoo.fr
http://www.bdsfrance.org/]] pour l’inviter à renon­cer à jouer à Tel Aviv, pour ne pas sou­te­nir la poli­tique d’apartheid menée par l’état d’Israël contre le peuple Pales­ti­nien.

La Cam­pagne BDS Ita­lie et le groupe “Refrain Playin Israel” l’avait aus­si inter­pel­lée.