Ali Arrass, trois députés en grève de la faim

Ce dimanche 1 novembre, trois députés bruxellois prenaient le relais de la grève de la faim tournante organisée devant le palais d'Egmont à deux pas du ministère des affaires étrangères

Une grève de la faim tour­nante a débu­té le 28 novembre der­nier par Fari­da Aar­rass, sui­vie par d’autres citoyens. Ce dimanche 1 novembre, trois dépu­tés bruxel­lois pre­naient le relais de cette grève orga­ni­sée devant le palais d’Eg­mont à deux pas du minis­tère des affaires étran­gères, en soli­da­ri­té avec le bel­go-maro­cain Ali Aar­rass, déte­nu au Maroc dans la pri­son de Salé près de Rabat.
Ali Aar­rass a débu­té sa sep­tième grève de la faim le 27 août der­nier, il en est à son 71ième jour de grève de la faim. La grève de la faim tour­nante, ici à Bruxelles, conti­nue devant le palais de jus­tice, place Poe­laert.

EN LIEN :