COP21 : Chaîne et rassemblement à Paris

Ce dimanche 29 novembre, à midi, alors que s’ouvrait la COP21 à Paris, plus de 10 000 personnes ont rejoint la chaîne humaine entre Oberkampf et la place de la Nation, sur le parcours de la marche interdite.

Ce dimanche 29 novembre, à midi, alors que s’ouvrait la COP21 à Paris, plus de 10 000 per­sonnes ont rejoint la chaîne humaine entre Ober­kampf et la place de la Nation, sur le par­cours de la marche “inter­dite”. De nom­breuses orga­ni­sa­tions et syn­di­cats étaient pré­sents. Cette chaîne a été pour les mani­fes­tants le moyen de s’exprimer mal­gré la gra­vi­té de la situa­tion.

En début d’a­près-midi, vers 14 heures, plu­sieurs mil­liers de per­sonnes se sont ras­sem­blées place de la Répu­blique pour dénon­cer l’hy­po­cri­sie des négo­cia­tions sur le cli­mat et pro­tes­ter contre les dérives sécu­ri­taires liées à l’état d’urgence.

Pré­sente en très grand nombre, les forces de l’ordre ont rapi­de­ment blo­qué les rues et muse­lé le ras­sem­ble­ment. S’en sont sui­vies des tirs de gaz lacry­mo, de gre­nades, de fla­sh­balls. Les fleurs et les bou­gies dépo­sées en hom­mage aux vic­times des atten­tats du 13 novembre ont été pié­ti­nées, très lar­ge­ment par les uni­formes.

Toutes les rues étant blo­quées, des cen­taines de per­sonnes ont été pri­vées de liber­té pen­dant plu­sieurs heures. Pour la seule jour­née du 29 novembre, les forces de l’ordre ont arrê­té 341 per­sonnes, dont 317 ont fini en garde-à-vue.

Bra­vons l’é­tat d’ur­gence : place de la Répu­blique, dimanche 29 novembre 2015 from Là-bas si j’y suis on Vimeo.

EN LIEN :