Crise des dettes en Europe et Alternatives

FR - 53 min 40 sec

Mots-clés

Conférence d’Eric Toussaint (CADTM) et de Michael Hudson (Levy Economics Institute, USA) coordonnée par Dimitri Papadimoulis (eurodéputé Syriza, vice président du parlement européen) le 2 juillet 2015 à Bruxelles au Parlement européen.

Confé­rence d’Eric Tous­saint (CADTM) et de Michael Hud­son (Levy Eco­no­mics Ins­ti­tute, USA) coor­don­née par Dimi­tri Papa­di­mou­lis (euro­dé­pu­té Syri­za, vice pré­sident du par­le­ment euro­péen) le 2 juillet 2015 à Bruxelles au Par­le­ment euro­péen.

La Com­mis­sion pour la Véri­té sur la Dette publique, ins­ti­tuée par la pré­si­dente du Par­le­ment grec et dont Eric Tous­saint est le coor­di­na­teur, a éta­bli dans son rap­port pré­li­mi­naire ren­du public les 17 et 18 juin 2015 que la dette récla­mée par les actuels créan­ciers doit être consi­dé­rée comme illé­gi­time, illé­gale et odieuse. La Com­mis­sion a éga­le­ment démon­tré que son rem­bour­se­ment est insou­te­nable. Sur la base d’arguments fon­dés sur le droit inter­na­tio­nal et le droit interne, le gou­ver­ne­ment grec peut sus­pendre de manière sou­ve­raine le paie­ment de la dette afin que l’audit des dettes soit conduit à son terme. Une telle sus­pen­sion de paie­ment est tout à fait pos­sible.

EN LIEN :