Jordan contre la répréssion des mouvements sociaux

Les tentatives de criminalisation démarraient il y a deux ans lors de la grève préavisée en front commun des cheminots contre le plan galant.

Cette vic­toire n’est pas seule­ment celle d’un syn­di­ca­liste cri­mi­na­li­sé parce que trop com­ba­tif…
C’est la vic­toire d’un tra­vailleur qui comme des mil­liers d’autres se bat pour sau­ver les emplois de qua­li­té et sau­ver les ser­vices publics « le patri­moine de ceux qui n’en ont pas ! »
C’est la vic­toire d’un che­mi­not qui comme des mil­liers d’autres se bat pour l’investissemt dans un rail public de qua­li­té et acces­sible à tous…
Ca aurait pu être la vic­toire des mili­tants com­ba­tifs de la FGTB, la vic­toire des tra­vailleurs de goo­dyear et air­france…
En Résu­mé ca aurait pu être la vic­toire de tous ceux qui s’indignent contre le déman­tè­le­ment de nos conquêtes sociales!!!
Et qui parce qu’ils s’indignent et luttent, cer­tains au pou­voir veulent les faire taire à coup de mesures dis­ci­pli­naires, d’astreintes, d’huis­siers, de requêtes uni­la­té­rales et de répres­sion en tout genre.
Le conseil d’État annule cette sanc­tion et me donne rai­son !
C’est une vic­toire pour la liber­té de s’exprimer et de résis­ter contre la répres­sion.
Hier c’était déjà une vic­toire grâce a la soli­da­ri­té qui s’est expri­mée par votre pré­sence.
C’était déjà une vic­toire de la soli­da­ri­té sur le fata­lisme et la rési­gna­tion..
Je vou­lais remer­cier toutes celles et ceux qui m’ont sou­te­nu tout au long de ces deux ans de bataille.
Toutes celles et ceux qui n’ont jamais dou­té du com­bat qui était mené.
Toutes celles et ceux qui ont com­pris les enjeux de cette affaire et n’en ont pas fait une affaire per­son­nelle mais bien un com­bat col­lec­tif contre l’injustice.

« Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends » Madi­ba R.I.P

Jor­dan Croei­saerdt

EN LIEN :