La loi Peeters, on n’en veut pas !

Le projet de loi Peeters permettrait entre autres d'augmenter le temps de travail hebdomadaire à 45 heures, instaurer un contrat zéro heures ou créer un contrat intérimaire à durée indéterminée.

Le gou­ver­ne­ment belge a déci­dé de mettre en place d’i­ci jan­vier 2017 une modi­fi­ca­tion pro­fonde de la loi sur le tra­vail en pré­tex­tant un besoin de flexi­bi­li­té des entre­prises pour créer de l’emploi.

Le gou­ver­ne­ment veut ins­tau­rer la semaine de 45 heures de tra­vail, et la jour­née de 9h – et même des jour­nées de 11 heures et des semaines de 50 h !
Il veut libé­ra­li­ser les règles pour les heures sup­plé­men­taires et le tra­vail le soir, la nuit et le de week-end. Il impose que le temps de tra­vail soit cal­cu­lé sur une base annuelle …

En pra­tique, l’employeur nous impo­se­ra quand nous devrons tra­vailler plus et quand nous res­te­rons à la mai­son. Les heures sup­plé­men­taires (qui sont déjà pos­sibles aujourd’­hui, mais dans un cadre négo­cié) ne don­ne­ront sou­vent plus droit à des sur­sa­laires ! Les horaires variables pour­raient n’être connus que 24 heures à l’a­vance.

Com­ment pour­rons-nous dans cette flexi­bi­li­té sans limites orga­ni­ser notre temps et notre vie ?

Nous disons « non mer­ci » à la loi Pee­ters !

Ce que nous vou­lons c’est :

• Conser­ver le temps de tra­vail maxi­mum à 38 heures par semaine

• Des emplois à temps plein — aus­si pour les jeunes — com­pa­tibles une « vie vivable »

• Un débat social démo­cra­tique sur l’or­ga­ni­sa­tion du tra­vail et sur la réduc­tion col­lec­tive du temps de tra­vail

Péti­tion : Loipeeterswet.be

EN LIEN :