LE GALA DE LA PAIX, Nuke free zone

pour en savoir plus : AGIR POUR LA PAIX
Une réa­li­sa­tion : PVLS — Per­ma­nence vidéo des luttes sociales

Mots-clés

- NUKE FREE ZONE — Encer­clés de bar­be­lés, les mili­tants reven­diquent leur gala de la paix. (Som­met de l’OTAN, Bruxelles, juillet 2018)

L’OTAN reste aujourd’hui plus que jamais une très puis­sante machine de guerre qui, en pré­ten­dant assu­rer la paix dans le monde, par­ti­cipe de plus en plus à le désta­bi­li­ser. La puis­sance nucléaire que l’OTAN pré­tend main­te­nir coûte que coûte, et en dépit du vote du Trai­té d’interdiction des armes nucléaires par l’ONU il y a un an, n’est pas le moindre des dan­gers qu’elle repré­sente. Il menace l’humanité toute entière.

Nous appe­lons le gou­ver­ne­ment belge à res­pec­ter la volon­té démo­cra­tique (celle de l’ONU et celle des Belges selon un récent son­dage de la CNAPD) et à faire en sorte qu’elles quittent le sol euro­péen sur les­quels elles sont illé­ga­le­ment sta­tion­nées depuis plus de 60 ans.

Pré­sente en mer Egée et en Médi­ter­ra­née à la demande de l’Union euro­péenne, l’OTAN par­ti­cipe plei­ne­ment à la chasse aux migrants en cours autour des fron­tières de la for­te­resse Europe. Iro­ni­que­ment, l’UE a confié à l’OTAN la charge de contrô­ler les embar­ca­tions de migrants qui fuient la Libye… alors que cette même orga­ni­sa­tion a lar­ge­ment par­ti­ci­pé par son inter­ven­tion mili­taire de 2011 à faire de ce pays l’enfer qu’il est deve­nu.

Agir pour la paix sou­tien les actions directes non-vio­lentes décen­tra­li­sées en réponse à son appel à action pour les deux jour­nées du som­met de l’OTAN.

Autres videos :
OTAN, l’arme du capi­tal

Som­met OTAN 2017 :
OTAN GAME OVER
make art not war
Exfil­tra­tion d’ogives nucléaires d’une base mili­taire

EN LIEN :