Opération Radeaux

Juin 2020

Pro­duc­tion

ZIN TV

Une mani­fes­ta­tion nau­tique a lieu sur le canal de Bruxelles. Des per­sonnes embar­quées à bord de radeaux de for­tune et des grim­peurs qui déploient des ban­de­roles dénoncent les dys­fonc­tion­ne­ments d’un sys­tème qui ne pro­fite qu’à une mino­ri­té.

Dans leur décla­ra­tion publique, les col­lec­tifs à l’initiative de l’action expliquent :

“Aujourd’hui, nous occu­pons le canal de Bruxelles avec une quin­zaine de radeaux pour reprendre l’espace de la contes­ta­tion sociale et le droit de mani­fes­ter qui nous a été reti­ré suite à la crise sani­taire.

Nous occu­pons le canal car nos gou­ver­nants sont déter­mi­nés à relan­cer dès que pos­sible tout ce qui empoi­sonne ce monde et nos vies . Nous ne vou­lons pas de ce retour à l’anormal. Cette énième crise révèle les dys­fonc­tion­ne­ments d’un sys­tème qui ne pro­fite qu’à une mino­ri­té.

Nous occu­pons le canal pour sou­te­nir l’ensemble des luttes pour l’émancipation col­lec­tive et être inventif.ve.s quand à la manière d’exprimer notre mécon­ten­te­ment. Alors que le Conseil Natio­nal de Sécu­ri­té fait rou­vrir l’industrie, les com­merces, les bars, les écoles, le sec­teur du tou­risme, il laisse les sans-papiers sans réponse et il nous est tou­jours inter­dit de mani­fes­ter.

Nous occu­pons le canal pour affir­mer notre soli­da­ri­té avec les oubliés de la crise sani­taire (détenu.e.s, per­sonnes âgées, migrant.e.s, SDF, pré­caires…), avec les tra­vailleurs et tra­vailleuses de 1ere ligne en lutte, pour la régu­la­ri­sa­tion de tous les sans-papiers, pour des loge­ments abor­dables, contre la loi anti-squat, pour la fin de l’impunité poli­cière, contre le racisme d’État, contre le patriar­cat, contre la mar­chan­di­sa­tion des soins de san­té… Pour un monde d’après radi­ca­le­ment dif­fé­rent, en rup­ture avec toutes les poli­tiques menées jusqu’à pré­sent.

Il nous appar­tient de construire ici et main­te­nant un futur éco­lo­gique, fémi­niste, anti­ca­pi­ta­liste, social et déco­lo­nial”.

EN LIEN :