Travailler toute sa vie pour des clopinettes

Une réa­li­sa­tion : PVLS — Per­ma­nence vidéo des luttes sociales

Tra­vailler plus long­temps pour une retraite faible et incer­taine au final. Voi­là pour­quoi les plus jeunes et les plus vieux des­cendent dans la rue pour contes­ter la réforme des pen­sions que le gou­ver­ne­ment tente d’im­po­ser sans concer­ta­tion.

10 000 per­sonnes sont des­cen­dues une nou­velle fois dans la rue ce 2 octobre 2018, bra­vant le froid et la pluie pour dénon­cer la réforme des pen­sions. On entend sou­vent dire que ce genre de mani­fes­ta­tions ne servent à rien. Et pour­tant les mobi­li­sa­tions répé­tées sont par­ve­nues à faire dou­ter le gou­ver­ne­ment qui reporte son pro­jet de pen­sion à points après les élec­tions. Mais ce report ne veut bien sûr pas dire “aban­don”.

EN LIEN :