Il faut tuer TINA

Non seulement les alternatives existent, mais elles sont innombrables. Beaucoup sont simples, cohérentes, et pourraient être mises en œuvre dès aujourd’hui avec un peu de volonté politique.

tina.jpg

IL FAUT TUER TINA

POUR ROMPRE AVEC LE FATALISME ET CHANGER LE MONDE

La célèbre expres­sion de Mar­ga­ret That­cher « TINA » (There Is No Alter­na­tive) est tout sauf vraie. Par­tout dans le monde, des hommes et des femmes refusent la logique capi­ta­liste et com­battent les injus­tices. Cer­tains de ces com­bats mènent à des vic­toires…

Non seule­ment les alter­na­tives existent, mais elles sont innom­brables. Beau­coup sont simples, cohé­rentes, et pour­raient être mises en œuvre dès aujourd’hui avec un peu de volon­té poli­tique.

C’est de ces alter­na­tives et petites vic­toires que nous par­le­rons ce jeu­di en com­pa­gnie des “tenan­ciers” du site Bonnes Nou­velles (http://www.ilfauttuertina.net) pour ce qui sera la pre­mière d’une longue série d’é­mis­sions.

Il faut tuer TINA

En com­pa­gnie d’O­li­vier Bon­fond et Fan­ny
Oli­vier Bon­fond est éco­no­miste et conseiller au CEPAG (Centre d’Éducation popu­laire André Genot). Mili­tant alter­mon­dia­liste, membre du CADTM, de la pla­te­forme d’audit citoyen de la dette en Bel­gique (ACiDe) et de la Com­mis­sion pour la Véri­té sur la dette publique de la Grèce créée le 4 avril 2015.
Il est l’auteur du livre Et si on arrê­tait de payer ? 10 ques­tions / réponses sur la dette publique belge et les alter­na­tives à l’austérité (Aden, 2012) et Il faut tuer TINA. 200 pro­po­si­tions pour rompre avec le fata­lisme et chan­ger le monde (Le Ceri­sier, fev 2017).

Il est éga­le­ment coor­di­na­teur du site Bonnes nou­velles

Dif­fu­sé le Jeu­di 12 Jan­vier 2017 à 19h sur radio Panik

Dif­fu­sé le Jeu­di 09 Fév 2017 à 19h

Dif­fu­sé le Jeu­di 09 Mar 2017 à 19h

Source : radio panik

tina-.jpg