Les gouvernements d’Amérique du Sud multiplient leur appui à la Palestine.

Info de TeleSUR, 22/12/2010

Les gou­ver­ne­ments d’Amérique du Sud mul­ti­plient leur appui à la Pales­tine.

Image_1-8.pngLe pré­sident de la Boli­vie, Evo Morales, a recon­nu ce mer­cre­di 22 décembre l’existence d’un État pales­ti­nien indé­pen­dant et sou­ve­rain dans ses fron­tières de 1967 et a indi­qué que de cette manière il sou­hai­tait se joindre aux annonces récentes faites par le Bré­sil, l’Argentine et l’Uruguay (le Vene­zue­la avait échan­gé des ambas­sa­deurs avec la Pales­tine dès avril 2009). Le Chi­li pour sa part a expri­mé ce mar­di son accord avec la créa­tion de l’État pales­ti­nien.

Evo Morales a insis­té sur le fait que son pays ne pou­vait attendre davan­tage “face aux pro­blèmes de droits humains, aux thèmes ter­ri­to­riaux, aux thèmes de sou­ve­rai­ne­té” que subit la Pales­tine. Le man­da­taire boli­vien a ajou­té qu’Israël “com­met un géno­cide” contre le peuple pales­ti­nien et a lan­cé un appel aux nations du monde et aux “orga­nismes inter­na­tio­naux pour qu’ils assument leurs res­pon­sa­bi­li­tés” face au com­por­te­ment du gou­ver­ne­ment de Tel Aviv.

“La Boli­vie enver­ra une lettre au pré­sident de la Pales­tine recon­nais­sant son État indé­pen­dant et sou­ve­rain” a décla­ré Morales lors d’une confé­rence de presse au Para­guay, dans le cadre d’une reu­nion avec ses pairs José Muji­ca, pré­sident de l’U­ru­guay et Fer­nan­do Lugo, pré­sident du Para­guay. “La semaine pro­chaine de manière offi­cielle nous en infor­me­rons les orga­nismes inter­na­tio­naux” .

En jan­vier 2009, Evo Morales a rom­pu les rela­tions diplo­ma­tiques avec Israël, en réponse à son offen­sive mili­taire dans la Frange de Gaza qui a com­men­cé en décembre 2008 et a lais­sé des cen­taines de morts, dans leur majo­ri­té femmes et enfants.

Tra­duc­tion : Thier­ry Deronne

Source : Tele­SUR/yi-MM , 22/12/2010.
http://www.telesurtv.net/secciones/noticias/86196-NN/bolivia-oficializ%C3%B3-reconocimiento-de-palestina-como-estado-soberano/