Pour le retrait du buste de Roger Nols

Schaerbeek doit tourner la page de cette sombre histoire et symboliquement retirer le buste de ce raciste patenté. Il n’y a aucune raison de le laisser trôner dans l’Hôtel communal.

-1194.jpg

Lettre ouverte du MRAX aux auto­ri­tés com­mu­nales de Schaer­beek – Pour le retrait du buste de Roger Nols

Publié le 5 sep­tembre 2017

Mon­sieur le Bourg­mestre,

Mes­dames et Mes­sieurs les Éche­vins,

Mes­dames et Mes­sieurs les Conseillers com­mu­naux,

Notre orga­ni­sa­tion se bat contre le racisme, l’antisémitisme et la xéno­pho­bie depuis de nom­breuses années. Ce com­bat se mène éga­le­ment contre les sym­boles racistes.

Dans votre bel Hôtel com­mu­nal il y a un buste de Roger Nols et nous sou­hai­tons vous deman­der de le reti­rer.

Pour rap­pel, Roger Nols a été Bourg­mestre de Schaer­beek pen­dant 19 ans, de 1970 à 1989.

Il a com­men­cé à se faire connaître avec l’affaire des gui­chets : gui­chets sépa­rés selon que vous soyez fran­co­phones, étran­gers ou néer­lan­do­phones. La com­mune a été sanc­tion­née pour dis­cri­mi­na­tion.

En sep­tembre 1981, il a déci­dé de ne plus ins­crire au registre des étran­gers de sa com­mune les étran­gers non euro­péens (il visait essen­tiel­le­ment les Maro­cains et les Turcs), pour « des motifs d’ordre, de tran­quilli­té publique et de sécu­ri­té dans les rues, de pro­pre­té publique et d’hygiène publique ».

Cette déci­sion illé­gale et raciste a bien évi­dem­ment été annu­lée.

Mais il a conti­nué dans cette voie impo­sant un « couvre-feu pen­dant la période de rama­dan » ou para­dant en 1983 sur la bosse d’un dro­ma­daire pour pro­tes­ter contre la pré­sence « mas­sive » des musul­mans dans la com­mune.

Ce triste sire s’est aus­si per­mis d’inviter Jean-Marie Lepen à Schaer­beek.

Il a fina­le­ment été exclu du FDF (actuel Défi) en rai­son de ses posi­tions racistes et xéno­phobes et a ter­mi­né sa car­rière poli­tique sur les listes du Front Natio­nal.

Schaer­beek doit tour­ner la page de cette sombre his­toire et sym­bo­li­que­ment reti­rer le buste de ce raciste paten­té. Il n’y a aucune rai­son de le lais­ser trô­ner dans l’Hôtel com­mu­nal. La pré­sence de son buste par­mi les autres bourg­mestres légi­ti­mise les posi­tions inac­cep­tables qu’il a prises et les dis­cours de haine qu’il a tenus.

Nous deman­dons au Conseil com­mu­nal de Schaer­beek de prendre la déci­sion de reti­rer ce buste et d’ainsi réaf­fir­mer les valeurs de tolé­rance et de res­pect de l’autre qui sont les siennes.

Veuillez agréer l’expression de toute notre sym­pa­thie.

Car­los CRESPO, Pré­sident du MRAX

Sel­ma BENKHELIFA, Admi­nis­tra­trice du MRAX

Vincent CORNIL, Direc­teur du MRAX

Source : MRAX

-1195.jpg