Deliveroo-nous du mal

FR - 1 heure 50 minutes
Un débat fil­mé dans le cadre d’un ate­lier vidéo ZIN TV en col­la­bo­ra­tion avec Bruxelles Laïque lors de l’édition 2018 du fes­ti­val des liber­tés.
Les plateformes Uber, Deliveroo ou AirBnB questionnent les secteurs économiques traditionnels. Le statut salarial est rompu, le travailleur est ultra-précarisé sous prétexte d’autonomie et les luttes sont mises au défi de l’individualisation. En marge de la première Assemblée générale européenne des livreurs à vélo en octobre 2018 nous réfléchissons à la transformation de ce mode de travail.

Les pla­te­formes Uber, Deli­ve­roo ou AirBnB ques­tionnent les sec­teurs éco­no­miques tra­di­tion­nels. Le sta­tut sala­rial est rom­pu, le tra­vailleur est ultra-pré­ca­ri­sé sous pré­texte d’autonomie et les luttes sont mises au défi de l’individualisation. En marge de la pre­mière Assem­blée géné­rale euro­péenne des livreurs à vélo, orga­ni­sée par Alter Sum­mit, en octobre 2018, nous réflé­chis­sons à la trans­for­ma­tion de ce mode de tra­vail.

Avec Mar­co Roc­ca (juriste, CNRS, Stras­bourg) et Marc Zune (pro­fes­seur de socio­lo­gie, UCL).
Par­te­na­riat : GRESEA et Éco­no­sphères.

EN LIEN :